Quel est le prix d’une victoire en Champions League? (analyse)

DRDR

La Ligue des Champions est la compétition la plus prestigieuse en Europe pour les clubs de football. Pour soulever le trophée tant désiré, les clubs sont près à toutes les folies et investissent, chaque année, des sommes toujours plus importantes. Le PSG a notamment dépensé 222 millions d’euros, cet été, pour s’attacher les services du Brésilien Neymar.
Pour mesurer l’évolution des investissements des clubs au cours de la dernière décennie, ShopAlike a analysé la stratégie financière des dix derniers vainqueurs de «la Coupe aux grandes oreilles» et des dix clubs les plus dépensiers sur cette période. Valeur de l’effectif, dépenses sur le marché des transferts, résultats en ligue des Champions : l’argent est-il synonyme de victoire?
Valeur de l’équipe et coût par but
Le site Transfermarkt.com recense la valeur des équipes au moment de leur victoire en C1. Pour bâtir une équipe compétitive, les stratégies des clubs divergent. Si certains clubs, comme le Real Madrid, dépensent des fortunes sur le marché des transferts, d’autres comme son grand rival barcelonais s’appuient davantage sur la formation de jeunes joueurs.
Il a été choisi de mesurer le coût par but en s’appuyant uniquement sur les sommes investies par les clubs sur le marché des transferts, sans prendre en compte les charges liées à la formation. Pour obtenir cet indicateur, la totalité des sommes; investies lors des mercatos par les clubs pour construire l’équipe victorieuse par le nombre de buts inscrits par le club pendant leur saison gagnante à été prise en compte.
Là encore, les différences sont impressionnantes et illustrent la stratégie des clubs. Avec des investissements conséquents pour fonder son équipe de « galactiques », le Real Madrid voit son coût par but atteindre les 20,3 millions d’euros pendant la saison 2015-2016. Le Barça, moins dépensier, avait pourtant un coût par but deux fois moins important l’année précédente, chaque but lui revenant à un peu plus de 11 millions d’euros.
Investissement, balance et résultats
Sur les dix dernières années, seulement trois clubs ont participé à toutes les éditions de la Ligue des Champions : le Real Madrid, le FCB et Arsenal. Le club londonien se montre très intelligent sur un plan financier, comme le montre son solde de transferts positif de 330 millions d’euros. En revanche, depuis la saison 2005-2006 le club n’a plus atteint la finale de la compétition.
Une prise de risque et un investissement conséquent de la part des clubs sont donc obligatoires pour espérer décrocher le Graal européen. Mais les résultats ne sont pas pour autant garantis, comme le prouvent les clubs de Manchester City et du PSG. Si le premier a investi 1,345 milliards d’euros en dix ans pour n’atteindre la demi-finale qu’à une seule reprise, les 759 millions d’euros investis par le club parisien, sans compter le mercato estival de 2017, ne lui ont pas encore permis de dépasser le stade des quarts de finale.
*Soldes des transferts : (Valeur de l’effectif 2016/2017 – (Dépenses – Revenus sur le marché des transferts sur les dix dernières années))

infographie-ligue-champ

Suggestions d’articles

La démonstration de Neymar avec le PSG (VIDEO)

Le PSG a confirmé sa supériorité dans le groupe B, en écrasant le Celtic Glasgow (7-1).