Rapport d’Al Hoceima: Le roi accorde un délai supplémentaire à Jettou

leroi_4_0210

Le roi Mohammed VI a donné sa Haute approbation à la demande formulée par le Premier Président de la Cour des Comptes en vue d’accorder à la Cour un délai supplémentaire d’une semaine pour lui permettre de réaliser avec objectivité, précision et professionnalisme nécessaires, la mission qui lui a été confiée au sujet de l’examen du rapport sur le programme de développement « Al Hoceima-Manarat al Moutawassit », indique mardi un communiqué de la Cour des comptes dont voici la traduction:

« Conformément aux Hautes Instructions Royales données à la Cour des Comptes pour procéder à l’examen du rapport réalisé par l’inspection générale de l’administration territoriale et l’inspection générale des finances au sujet du programme de développement spatiale de la province d’Al Hoceima-Manarat al Moutawassit, et eu égard au nombre des projets inscrits dans ce programme et celui des intervenants et en raison également des rapports et données nombreux à examiner et auditer, et pour permettre à la Cour des Compte de réaliser cette mission avec objectivité, précision et professionnalisme nécessaires, le Premier Président a sollicité auprès de Sa Majesté le Roi, que Dieu L’assiste et Le préserve, d’accorder à la Cour un délai supplémentaire d’une semaine.

Sa Majesté le Roi a bien voulu donné sa Haute approbation à cette demande, en vue de permettre à la Cour des Comptes de réaliser les missions qui lui ont été confiées dans les meilleures conditions ».

Suggestions d’articles

Benkirane réagit au « séisme politique » évoqué par le roi Mohammed VI

L'ex-chef de gouvernement et actuel secrétaire général du Parti de la Justice et du Développement, Abdelilah Benkirane, n'a pas manqué à son tour d'émettre son avis sur la question.