Qui est Saâdeddine El Othmani, le nouveau Chef de gouvernement ?

el othmani©PJD

Saâdeddine El Othmani, qui vient d’être nommé Chef de gouvernement par le Roi Mohammed VI, est psychiatre de profession. Né le 16 janvier 1956 à Inezgane, il a obtenu un baccalauréat en Sciences mathématiques en 1976 et a fait des études de médecine à Casablanca. Il a ensuite obtenu un doctorat en médecine générale à la faculté de médecine de l’Université Hassan II en 1986 et un diplôme de spécialité en psychiatrie en 1994.

Il est titulaire d’une licence en droit musulman et d’un magistère en loi islamique à Dar al-Hadith al-Hassania en 1987. Saâdeddine El Othmani possède également un diplôme supérieur en études islamiques à la faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université Mohammed V de Rabat.

Il a notamment occupé le poste de ministre des Affaires étrangères de janvier 2012 à octobre 2013. Il a aussi été vice-président de la Commission des Affaires étrangères au Parlement en 2001-2002. Et, après son éviction de son poste ministériel, il a repris ses activités professionnelles dans son cabinet de Rabat.

En 2015, alors qu’il était numéro 2 du PJD, El Othmani  avait publié une tribune remarquée où il disait être « pour la légalisation de l’avortement dans certains cas au Maroc ».

Saâdeddine El Othmani avait été élu secrétaire général du PJD, avant d’être évincé de son poste en 2008 par Abdelilah Benkirane au terme d’un Congrès qui avait connu beaucoup de remous.

Décrit comme un homme pondéré et très consensuel, Saâdeddine El Othmani s’est toujours montré très attaché au dialogue, dans le strict respect des positions des autres parties. Intransigeant sur les principes et très engagé dans le mouvement islamiste national et international, il n’en demeure pas moins qu’il reste ouvert aux réalités du monde contemporain. A l’opposé de son prédécesseur, El Othmani n’est pas un polémiste et évite les confrontations autant que possible.

Pour ces qualités et autres, le choix de Mohammed VI s’est porté sur lui pour essayer de dépasser la situation de blocage que Benkirane a grandement contribué à créer.

Hicham Lamrani

  • BS

    Bienvenue à Ssi El Othmani et espérons qu’il sera un bon communicant et communicateur afin de sortir le Maroc de cette crise créée par l’amateurisme. Bon courage. BS

Suggestions d’articles

Benkirane chante Oum Keltoum, la toile se marre (VIDEO)

La diva égyptienne doit se retourner dans sa tombe !