Nizar Baraka: « Le populisme a pris le pas sur les programmes politiques »

NizarBaraka9

« Quel positionnement actuel du parti de l’Istiqlal sur l’échiquier politique marocain? ». Tel était le thème de l’édition de ce mercredi du Forum de la MAP à laquelle était convié Nizar Baraka.

Les développements au sein du parti des disciples de Feu Allal Fassi, après l’élection de Nizar Baraka en tant que nouveau secrétaire général, en lieu et place du controversé Hamid Chabat, ainsi que « les orientations actuelles et les projets d’avenir en perspective des prochaines échéances », ont été abordés.

Baraka a d’abord regretté que l’éveil politique et la conscience citoyenne d’après l’adoption de la Constitution 2011 aient cédé la place à la désillusion et au désintérêt pour la chose politique, surtout au sein de la jeunesse marocaine. Et le nouveau secrétaire général de l’Istiqlal de pointer du doigt « les discours populistes », ayant pris le pas sur l’élaboration de projets et de programmes à même de redynamiser l’action politique et de rendre le confiance perdue en les partis marocains.

De même que le leader istiqlalien n’a pas manqué d’exprimer son avis sur les retraites des députés, sujet ayant créé une polémique, aussi bien politique que sociale. Il s’est ainsi étonné que les élus de la Chambre des représentants soient privés de leurs pensions alors que ceux de la Chambre des conseillers bénéficient des leurs. « Le Parlement est un! », a-t-il martelé.

D’un autre côté, Nizar Baraka a expliqué la nouvelle vision du parti de la Balance dans son action politique, reposant sur le référentiel nationaliste du parti dont le militant est au coeur des principes partisans. Ceci, au service du citoyen et en parfaite symbiose avec les autres acteurs du champ politique marocain, dans le respect mutuel et lme principe sacro-saint de la concurrence loyale.

A rappeler, enfin, que le Forum de la MAP est un espace de débat sur les questions d’actualité se rapportant aux plans politique, économique, social et culturel. Y sont conviés des représentants d’instances gouvernementales et des médias, de même que des personnalités de divers horizons.

Larbi Alaoui

Reportage: le circuit « très spécial » du poisson au Maroc

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Suggestions d’articles

Ce que propose Balafrej contre la retraite des parlementaires

C'est sur sa page officielle Facebook que Omar Balafrej fait entendre sa voix pour la suppression pure et simple de la retraite octroyée aux élus de la Nation.