Le RNI en ordre de marche pour son 6ème congrès national

aziz akhannouch

Le Rassemblement National des Indépendants (RNI) tient son 6ème Congrès National ainsi que les travaux du Conseil national du 19 au 21 mai à El Jadida sous le thème « C’est ici que tout commence ».

Ce sera l’occasion pour le parti d’entériner les différentes réformes qui ont marqué ces derniers mois son action, depuis l’élection de Aziz Akhannouch à la présidence du parti, indique le RNI dans un communiqué.

En effet, depuis le congrès extraordinaire qui s’est tenu début novembre et qui a vu l’élection à l’unanimité de Aziz Akhannouch comme président en remplacement de Salaheddine Mezouar démissionnaire juste après la proclamation des résultats des élections législatives, le RNI a amorcé une nouvelle dynamique. Celle-ci s’est illustrée par une mobilisation générale des Fédérations régionales autour du mot d’ordre lancé par le nouveau président: « Agharas Agharas », c’est-à-dire « la droiture et rien que la droiture ».

Ce slogan très significatif enseigne sur les intentions du chef du RNI de mettre cette formation politique en phase avec les exigences du citoyen d’enclencher un processus d’assainissement de la vie politique. Pour cela, Aziz Akhannouch a pris son bâton de pèlerin et a sillonné tout le Maroc pour sensibiliser les sections, militants et sympathisants du parti à se mobiliser aux côtés des citoyens et à adopter des démarches de proximité. Objectif: instaurer un climat de confiance et rendre la crédibilité à l’action politique tant malmenée par des pratiques malsaines qui ont provoqué d’énormes dégâts et causé une abstention importante lors des échéances électorales.

« C’est ici que tout commence » résume ce nouvel état d’esprit qui anime les dirigeants de cette formation politique qui a joué, depuis sa création en 1977, un rôle central dans le vie politique marocaine. Le RNI, d’après les indices qui se dégagent de ses actions récentes et de sa forte participation au gouvernement, entend renforcer son positionnement en tant que parti socio-libéral qui aspire à contribuer au règlement des multiples problèmes socio-économiques et culturels que connaît le pays.

D’ores et déjà, le mot d’ordre du RNI est la mobilisation de toutes ses structures en prévision des élections législatives de 2021. C’est dire les grandes ambitions de Aziz Akhannouch et de ses camarades qui comptent occuper une place de premier plan sur l’échiquier politique marocain.

T.J.

Suggestions d’articles

Marrakech: l’initiative « Women in Africa » est lancée

Ce mardi 26 septembre marque le lancement officiel de Women in Africa (WIA) à Marrakech.