Le PPS n’a pas reçu de hautes instructions, selon Moulay Ismail Alaoui

lesiteinfo-27

Moulay Ismail Alaoui, chef du conseil de la présidence du PPS, a réagi aux rumeurs attestant que son parti aurait reçu de hautes instructions pour ne pas quitter le gouvernement d’El Othmani après la disgrâce de Nabil Benabdellah et Houcine El Ouardi.

Dans un entretien accordée à Le Site info, l’ancien secrétaire général du parti tire les choses au clair et nie en bloc toutes ces informations. « La décision de rester dans le gouvernement après le séisme politique suite au rapport de Jettou au sujet du projet «Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit» a été tranchée par le PPS. Je peux vous assurer qu’aucun membre du parti n’a reçu des lettres ou instructions nous appelant à rester dans l’exécutif », souligne Alaoui, précisant que toute décision concernant le parti est prise par ses militants. « Notre parti ne se soumettra jamais aux pressions extérieures et sera toujours souverain dans ses décisions », tranche-t-il.

Moulay Ismail Alaoui contredit ainsi les propos du secrétaire général du PPS, Nabil Benabdellah, qui avait annoncé lors d’une réunion de la commission centrale du parti que ce dernier ne quittera pas le gouvernement parce qu’il « aurait reçu de hautes instructions » pour rester. La rumeur d’un appel téléphonique du cabinet royal, demandant au parti de ne pas quitter le navire avait même été évoquée par la presse.

Naima Lembarki (avec N.M.)

 

 

Suggestions d’articles

Maroc-Espagne: l’incroyable technique des barons de la drogue

Maroc-Espagne - selon des données sécuritaires, ces petits bijoux aéronautiques ont subi de nombreuses modifications mécaniques et techniques.