Le gouvernement prend (enfin) des décisions après le boycott

©LeSiteinfo©LeSiteinfo

La campagne de boycott de certains produits de consommation a fini par faire cogiter le gouvernement El Othmani. Celui-ci a donc décidé la création d’une commission spéciale de contrôle des produits les plus consommés pendant le Ramadan et à laquelle incombera la mission de veiller à trouver des solutions à même d’en faire baisser les prix.

El Othmani a ainsi assuré, hier mardi à la Chambres des conseillers, lors de la réunion mensuelle sur la politique générale, de la volonté du gouvernement de veiller aux intérêts des citoyens. Et ce, avec des mesures incitant les entreprises productrices de denrées de première nécessité, ainsi que les distributeurs et les commerçants, à prendre des initiatives susceptibles d’alléger le coût du panier de la ménagère et de promouvoir la consommation interne.

Dans le même cadre, le chef de gouvernement a appelé à la préservation d’un climat de confiance mutuelle garantissant la paix sociale et le contrôle de la qualité. En plus de la lutte contre l’accaparement des produits, la veille sur la concurrence loyale et la transparence des transactions.

Et de préciser que l’Exécutif, en partenariat avec les institutions concernées, tient à renforcer les interventions des services de contrôle en vue de garantir l’approvisionnement normal des marchés en produits alimentaires. De la même façon que la lutte contre les contrevenants est une priorité gouvernementale, dans le souci de protéger la santé et la sécurité du consommateur, ainsi que le pouvoir d’achat des citoyens.

Larbi Alaoui

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Suggestions d’articles

Casablanca: Hammouchi a reçu le conducteur du triporteur humilié

L’extrait de quelques secondes qui a été largement diffusé sur les réseaux sociaux montre le chauffeur de triporteur suppliant un agent de la circulation.