Désignation d’El Othmani: El Omari et Lachgar plus optimistes !

Ilyas-omari-et-lachgar

Les réactions de la classe politique, et surtout des leaders des partis, continuent de meubler les espaces médiatiques. Mais les plus intéressantes sont celles de deux chefs de partis avec lesquels Benkirane était littéralement en guerre ouverte. Il s’agit d’Ilyas El Omari,  secrétaire général du Parti de l’Authenticité et de la Modernité (PAM), et de Driss Lachgar, premier secrétaire de l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP).

Ces réactions étaient très attendues, et pour cause! Dès le départ, le premier avait pris position contre toute participation dans un gouvernement conduit par le PJD. Cette attitude lui a valu les foudres de Benkirane, au point que celui-ci avait revendiqué la dissolution du PAM, coupable, selon lui, de vouloir asseoir l’hégémonie (Attahakoum) sur la vie politique.

Le deuxième a été tout simplement berné par Benkirane qui lui a fait miroiter le mirage d’une entrée au gouvernement. Driss Lachgar a mordu à l’appât pour  en fin de compte, se retrouver banni comme un pestiféré. Il a même été considéré comme la principale cause du blocage.

Or, avec la nomination de Saad Eddine El Othmani, tous les deux se sont déclarés optimistes quant au dénouement de la crise politique où Benkirane a plongé le Maroc pendant cinq mois. Ilyas El Omari a exprimé sa satisfaction tout en réservant une attitude définitive à la lumière des initiatives que prendra le nouveau Chef de gouvernement désigné. Pour sa part, Driss Lachgar a exprimé l’espoir que cette nomination et la personne d’El Othmani pourront débloquer la situation.

T.J

Suggestions d’articles

El Omari a eu un petit mot pour El Othmani

A rappeler que le chef de gouvernement, Saâdeddine El Othmani, a été élu aux commandes du PJD, dimanche dernier, par 1006 voix en sa faveur.