Boycott: El Othmani agite le drapeau blanc (VIDEO)

©LeSiteinfo©LeSiteinfo

Saâeddine El Othmani a assuré qu’il suit avec attention les péripéties de la campagne de boycott de certains produits alimentaires depuis le début. Le chef de gouvernement ajoute que vu sa position sur l’échiquier politique du pays, il se doit d’être à l’écoute de tous.
Lors de la séance mensuelle se rapportant à la politique générale, tenue ce mardi 15 mai sous l’Hémicycle, et concernant la politique générale de la protection du consommateur, il a réaffirmé que le gouvernement ne sera jamais contre l’intérêt des citoyens, comme cela a été colporté par certaines rumeurs. Tout au contraire, « le gouvernement est tout à fait déterminé à protéger les intérêts des citoyens, toutes classes confondues », a-t-il assuré en ajoutant toutefois que l’intérêt de l’économie nationale prime également.
De même qu’il a précisé que le gouvernement, fidèle à ses engagements, et tout en regrettant « certains dépassements langagiers et l’emploi de certaines expressions », tient à coeur la protection du consommateur. « C’est un devoir de défendre les droits du citoyen et de veiller à la sauvegarde de sa dignité, qu’il soit consommateur, ouvrier ou commerçant. Ceci, pour promouvoir le pouvoir d’achat des familles marocaines ».
El Othmani a aussi rappelé, devant les députés de la Chambre des conseillers, que la pénurie de certains produits pendant le mois sacré de Ramadan, et ce qui s’en suivait comme augmentation des prix, appartient désormais au passé. « Dieu merci, grâce à la conscience du citoyen, aux efforts des autorités et à la collaboration des entreprises, nous en avons fini avec ce phénomène de pénurie et de mercantilisme », a-t-il tranquillisé.
Et le chef de gouvernement de conclure qu’il souhaite, qu’à l’occasion de l’avènement du mois sacré de Ramadan, que toutes les composantes de la société aillent de l’avant, vers « la tolérance et le travail commun positif, dans le but de protéger le consommateur, de promouvoir son pouvoir d’achat ». Mais en même temps, sauvegarder et améliorer les sources de subsistance des ouvriers et des agriculteurs, ainsi que veiller à l’intérêt général de l’économie nationale.
Larbi Alaoui et Naima Lembarki

1 Comment

  1. Pour ma part je n’avais jamais connu un mois de Ramadan où les prix avaient été maintenus à leur ancien niveau. Si le mois de Ramadan qui pointera du nez le jeudi ou vendredi 17 ou 18 Mai 2018 serait le 1er Ramadan où le gouvernement arrivera à maintenir les prix dans leur état actuel ce serait un miracle et notre chef du gouvernement serait peut être le 1er béni qui arrivera à bloquer l’envolée des prix. J’espère que M. El Othmani pensait ce qu’il disait. Amine. BS

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Suggestions d’articles

Casablanca: Hammouchi a reçu le conducteur du triporteur humilié

L’extrait de quelques secondes qui a été largement diffusé sur les réseaux sociaux montre le chauffeur de triporteur suppliant un agent de la circulation.