Aziz Akhannouch: « Nous avons reçu un carton rouge »

©DR©DR

Dans une première réaction après la décision du chef de gouvernement désigné de suspendre les consultations avec Aziz Akhannouch et M’hand Laenser, le président du RNI, qui se trouve à Fès a fait une déclaration laconique aux médias.  Visiblement très déçu par cette décision, Akhannouch n’a pas cru nécessaire de commenter le communiqué de Benkirane ni de se prononcer sur l’évolution du processus de formation du gouvernement.

« Nous avons reçu un carton rouge, par conséquent nous ne trouvons plus sur le terrain », dit-il avec amertume et non sans ironie .

De son côté, Mustapha Ramid, le présent bras droit du leader du PJD, enfonce le clou en affirmant que si le RNI et le MP s’accrochent à leur position, la situation n’en deviendra que plus compliquée.

T.J

Suggestions d’articles

Météo: le Maroc menacé par la sécheresse

L’inquiétude est à son comble lorsqu’on sait que l’agriculture fait vivre près de 40% des Marocains et reste de loin le premier contributeur au Produit intérieur brut (PIB).