Akhannouch: « le RNI est mobilisé pour lutter contre les discours destructeurs »

akhanoucj

Le Rassemblement national des Indépendants (RNI), a tenu samedi 10 février son Congrès Régional pour la Région de Laayoune-Sakia El Hamra, en présence du président du parti Aziz Akhannouch, ainsi que des membres du bureau politiques et autres responsables du parti. A cette occasion, il a lancé plusieurs messages forts.

Amina Benkhadra, Rachid Talbi Alami, Moncef Belkhayat, Mustapha Baitas, Mohammed Boudrika, Hamid Berrada, Youssef Chiri et Mohammed Razma étaient présents.

Lors de son discours, Aziz Akhannouch  est revenu sur l’importance du parcours entamé par le RNI, tout en indiquant que l’identité et le positionnement du parti exigent d’impliquer les bases dans la prise de décisions.

Akhannouch a affirmé que ce parcours découle de la conviction que la personnalité marocaine est à la fois riche et multiculturelle: arabe, amazighe, sahraouie hassanie…

Le défi selon Akhannouch est de rétablir la confiance des citoyens dans la vraie politique, qui vise d’abord à servir le citoyen, en lui donnant accès à un travail décent et à une éducation de qualité.

Aziz Akhannouch a expliqué dans ce sens que le plaidoyer pour réformer les secteurs de l’éducation, de la santé et de l’emploi est le but du parti. Ceci se fera en veillant à réduire les disparités entre les régions par le travail, le sérieux, le respect des promesses et la proximité des citoyens.

Par ailleurs, Akhannouch a rappelé que le dialogue lancé par le parti vise à étudier tous les moyens possibles afin d’améliorer l’enseignement publique, éradiquer l’abandon scolaire, adapter les programmes éducatifs aux besoins du marché du travail et améliorer le statut et les conditions de travail des professeurs et fonctionnaire du secteur de l’éducation. Il s’agit également de proposer des solutions pour éliminer le chômage et créer des opportunités d’emplois, et des solutions pouvant améliorer la qualité et la gouvernance du secteur de la santé.

Dans ce sens, le RNI propose d’instaurer un quota pour les étudiants de chaque Région pour accéder à la faculté de médecine dans leur Région, à condition d’exercer dans cette même zone territoriale après obtention de leur diplôme. Ceci permettra de soutenir l’équité territoriale et la stabilité professionnelle.

Le président du RNI a expliqué qu’il est impératif aujourd’hui d’initier un débat rationnel afin d’aboutir à des solutions pratiques et viables qui porteront leurs fruits et auront un impact sur la vie des citoyens. Il a indiqué à ce titre que le RNI place toute sa confiance en les compétences de ses militants et militantes et leur croyance en un avenir meilleur qui soit au niveau des attentes des Marocains.

A la fin de son discours, Akhannouch a souligné que le parti est mobilisé pour lutter contre les discours destructeurs et subversifs qui sont incompatibles avec la nature optimiste et positive des Marocains et leur vision quant à l’avenir de la patrie. Les principaux intéressés se reconnaitront.

Suggestions d’articles

African Digital Summit, la rencontre de référence pour le digital (VIDEO)

Les travaux de la 4è édition de l’African Digital Summit (ADS), se sont déroulés cette semaine à Casablanca, en présence des professionnels du marketing et du digital, en majorité africains.