3ème mandat de Benkirane: partira, partira pas?

©PJD.MA©PJD.MA

En réaction à la polémique au sujet d’une éventuelle prorogation pour un troisième mandat, à la tête du PJD, au cours du huitième Congrès national, prévu pour novembre prochain, Abdelilah Benkirane a apporté un démenti nuancé.

Jeudi soir, devant la presse, après une réunion du Secrétariat général du parti, Benkirane a déclaré qu’il s’était déjà exprimé sur le sujet lors d’un programme télé: son souhait est de ne pas en parler, comme il l’avait confirmé dans une récente réunion avec la Fondation des élus du PJD.

Toutefois, Benkirane a nuancé ses propos, laissant planer un doute sur ses véritables intentions. Et de souligner: « Naturellement, j’ai bien dit que c’est la fin de ma mission, à moins que quelque chose d’imprévu n’arrive ou bien au cas où les frères auraient un autre point de vue. On ne sait pas, les gens ne demandent ou ne privilégient que leur intérêt! A ce moment-là, ce sera une autre discussion, mais dans tous les cas de figure, je ne veux pas parler de ça… »

L’ex-chef de gouvernement a également affirmé que sa formation politique respecte ses lois internes: « Nous sommes un parti qui respecte la loi et mon étape est terminée. Je devais partir en 2016 avant que les frères ne décident de prolonger le mandat du Secrétariat général pour une année, en raison de la tenue des élections législatives. Mais maintenant, je dois m’en aller à moins qu’il n’y ait d’autres choses qui contraindraient les frères. Personnellement, je n’en ai aucune », a répété Benkirane.

Il conclut sa déclaration en affirmant: « Je ne demande rien à personne. Je demande à Allah de la miséricorde ». Maintenant que tout est dit, rendez-vous en novembre prochain.

N.B.

Suggestions d’articles

Cette photo de Benkirane a fait réagir les internautes

"Que ce soit voulu ou pas, Benkirane a réussi un vrai coup de com"', commente un internaute