Quand l’ONCF interdit aux handicapés de prendre le train !

gare

Par Mohamed Hafidi

OPINION – Quiconque aura visité ou transité par la gare de Rabat-ville ce jeudi, ne comprendra rien à la situation qui y prévalait en fin d’après-midi. Il se trouve que le 30 mars coïncide avec la journée internationale des personnes en état d’handicap.

Ainsi, plusieurs centaines de personnes communément appelées « personnes à besoins spécifiques » sont venues manifester à Rabat devant le parlement pour revendiquer plus d’attention et plus de droits.

A la fin de cette manifestation, ces personnes, hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, ont essayé de rejoindre leurs provinces d’origine. Mais c’était compter sans la rigidité de l’office national des chemins de fer (ONCF) qui n’a pas permis à ces handicapés de prendre le train sans avoir à payer le prix du billet. Une décision qui a plongé dans le désarroi ces exclus de la société qui constituent presque 25% de la population marocaine d’après un rapport officiel du ministère de la santé. Rappelons que les handicapés sont exempts de paiement de leurs billets dans les transports publics au Maroc.

Les responsables de l’ONCF ont même fait appel aux différents corps des forces de l’ordre pour interdire à ces handicapés d’avoir accès aux quais. D’ailleurs, comment auraient-elles pu atteindre les quais, alors que rien n’est prévu pour leur en faciliter l’accès? Et c’est la police et les forces auxiliaires qui sont intervenues pour bloquer ces citoyens, considérés comme des hommes et des femmes de second degré. Lamentable Monsieur Lakhliï !

 

 

Suggestions d’articles

Ce ticket prouve « l’ingéniosité » de l’ONCF, lance une internaute

Le post a choqué les internautes qui ont dénoncé cette pratique de l'Office National de Chemins de Fer, dont l'image se détériore tous les jours.