Véhicule de dépannage: Stop à la Hogra!

depanage-casa

Nous sommes nombreux à avoir subi cette « agression » et « injustice » en sortant et en trouvant notre voiture emportée par la police pour des raisons de « sécurité routière ».

Mon expérience en ce dimanche 4 février 2018 est autrement plus amère, plus révoltante et plus terrible que ça!
J’étais à Mohammedia, dans ma voiture avec mon neveu qui a à peine 6 ans. J’ai garé ma voiture le temps d’aller faire rapidement un retrait au guichet automatique. Il était un peu plus de 11h00 et je m’étais garée à côté d’une agence bancaire située au boulevard Al Mouqawama. Je me suis garée dans l’espace réservé aux convoyeurs de fonds puisque l’agence est fermée le dimanche.

Le temps de traverser et de faire le retrait (pas plus de 2 minutes), notre honorable police est venue récupérer à la hâte la voiture avec mon neveu dedans ! Me voyant courir pour arrêter cette « mascarade », l’agent a dépêché le conducteur de la dépanneuse pour que je ne puisse pas les arrêter. Affolée, j’ai commencé à faire signe aux automobilistes de passage pour les rattraper. Et heureusement qu’un monsieur s’était arrêté pour m’aider. Nous avons alors fait une course poursuite avec la dépanneuse sur plus de 3 kilomètres. Finalement, la dépanneuse s’est enfin arrêtée en plein Douar. Voyant ma détresse et mon état de panique, quelques habitants se sont regroupés autour de moi. Et vous voulez connaître la réponse de l’agent de police? « Je ferme l’œil sur la verbalisation ». Quel élan incroyable de générosité face à moi, la citoyenne de seconde zone, coupable de l’infraction du siècle !!!

En cet instant précis, j’ai senti toute la haine du monde, toute l’impuissance qu’un être humain peut ressentir et une colère et une rage au-delà de tout ce qu’on peut imaginer. Cela m’est arrivée à moi, mais ça aurait pu arriver à n’importe qui.
Faites circulez et partagez pour dire: « BARAKA MEN L7OGRA ».

N.R.F.

Reportage: le circuit « très spécial » du poisson au Maroc

5 Comments

  1. En effet ça ressemble à une injustice en plus avec un enfant à bord il aurait du attendre le conducteur pour le verbaliser
    Par contre quand les trottoirs sont investis par les motos , les charrettes , les voitures de luxes personne ne dit rien ….. Nos responsables sont des incapables corrompus !

  2. C’est ça! Un policier corrompu comme Dieu sait combien d’autres, qui doit être poursuivi et puni pour au moins, enlèvement d’un gamin ….

  3. Je suis désolée Monsieur mais ce n’est pas de la Hogra. Vous n’avez pas respecté le règlement. Lorsque c’est interdit de stationner, c’est interdit, l pas même deux minutes, dix minutes, etc.
    Honnêtement, je ne comprends pas votre plainte. C’est un élément de base: respect du règlement.
    Ce serait de la Hogra si vous aviez stationné dans un endroit permis et la dépanneuse serait venue.

  4. Je ne comprend pas le sens de cet article : monsieur est doublement fautif….. il stationne dans un endroit interdit, réservé (il n’y a pas écrit dessus ‘sauf le dimanche’) : c’est interdit… c’est interdit !!! et en plus il laisse un enfant de même pas 6 ans dedans…tout seul….pendant moins de 2mn…. il a peut être fermé les fenêtres…les portes pour qu’il ne se sauve pas…. ! c’est l’inconsciences!!!! de l’irresponsabilité !!!! de la non citoyenneté… et il se plaint !!!! un petit conseil : stationnez correctement…; prenez votre enfant avec vous… et aucune ho9ra à déplorer…. je vous le garanti!!!!! je ne comprend pas non plus pourquoi il n’a pas porté plainte contre la dépanneuse… car elle n’a pas le droit d’enlever une voiture si quelqu’un est dedans! problème : tout le monde est fautif à qui incombe la première qui déclenche l’avalanche……

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Suggestions d’articles

Moulay Hicham remonté contre le gouvernement marocain

"Journal d'un prince banni", dans sa version arabophone est toujours interdit au Maroc.