Rabat: un bar fait vivre l’enfer aux habitants d’un quartier

©DR©DR

TÉMOIGNAGE – Un bar musical au quartier de l’Agdal à Rabat, fait vivre l’enfer aux habitants en les empêchant de dormir, car l’orchestre qui assure l’animation « gueule » jusqu’à 2h du matin tous les soirs que le bon Dieu fait.

Ce bar donne sur une avenue, mais aussi sur une cour intérieure que partagent plusieurs immeubles. La plupart des pièces de ces immeubles sont des chambres à coucher. La cour étant fermée, elle renvoie l’écho de la musique en l’intensifiant. C’est comme si nous dormions toutes les nuits dans une discothèque. Sont lésés les vieilles personnes, les malades, les enfants, les gens qui se lèvent tôt pour aller travailler…

Rajoutant à cela le comportement désinvolte des clients qui quittent le bar tard dans la nuit et vomissent ou urinent devant les portes des immeubles en utilisant un langage des plus sales. Les habitants du rez-de-chaussée n’en peuvent plus. Sans oublier que ce bar se trouve à 50m d’une grande mosquée! Le responsable a été approché poliment des dizaines de fois, sans résultat. Les riverains se sont déplacés à 1h du matin, à plusieurs reprises, pour dire leur indignation et leur colère, mais en vain. Ils ont fait appel à la police qui s’est déplacée et a constaté le fait. Ils ont ensuite déposé une plainte auprès de la wilaya qui a dépêché une commission pour constater la nuisance subie par les habitants. Ils ont même fait passer leur plainte dans une émission radiophonique spécialisée. Mais comme si de rien n’était, le bar continue tranquillement sa musique en ignorant la souffrance de ses voisins. Qui est censé protéger les habitants?

Le gérant est-il au-dessus de la loi? Comment s’est-il procuré l’autorisation de la vente d’alcool sans consulter l’avis de ses voisins? Est-il protégé, et par qui? Y a-t-il une justice dans ce pays? Y a-t-il un gouverneur, un wali dans cette ville?

Signé: le collectif des plaignants 

Reportage: le circuit « très spécial » du poisson au Maroc

3 Comments

  1. On a oublié de préciser que des fenêtres d’aération du bar ouvrent sur la court interieure que partagent les immeubles. Je n’ai jamais compris pourquoi la patronne de ce bar n’a pas installer une isolation sonore ainsi qu’un systeme de ventilation, cela ne lui coutera relativement rien contenu du chiffre d’affaire qu’elle fait chaque soir. C’est vraiment inhumain de faire subir aux gens un tel tapage nocturne chaque soir.

  2. Le tapage est partout au Maroc, malheureusement il n y a plus aucun respect, c est toujours la faute du voisin !

  3. Rabat agdal (et places voisines) est inondé des bars et centres de massage(prostitution2.0), s’est devenu le Bangkok du Maroc….!! Quand est ce que les disant responsables vont agir?

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Suggestions d’articles

Nouakchott: le roi Mohammed VI sera-t-il au sommet de l’UA ?

un accord de principe pour la participation du souverain a déjà été envoyé.