Un attentat à la bombe déjoué dans le domicile de Theresa May

©DR©DR

La Première ministre britannique Theresa May était visée par une attaque terroriste qui a été déjouée in extremis, rapportent mercredi les médias britanniques.

Deux hommes, impliqués dans ce complot terroriste, ont été arrêtés à Londres et à Birmingham, la semaine dernière par Scotland Yard. Il s’agit Naa’imur Zakariyah Rahman, 20 ans, et Mohamed Aqib Imran, 21, a précisé la chaine de télévision Skynews

Les deux hommes étaient équipés d’engins explosifs de fabrication artisanale, de gilets pare-balles et de couteaux. Ils préparaient un attentat contre le 10 Downing Street, la résidence londonienne de la Première ministre, selon le Daily Mirror.

Les deux terroristes envisageaient de faire exploser une bombe dissimulée dans un sac et d’actionner leur ceinture bourrée d’explosifs une fois à l’intérieur de la résidence en aspergeant les lieux d’un gaz hautement toxique pour tuer Theresa May. Ils comptaient faire un carnage à l’aide d’armes blanches, souligne le journal.

Le Royaume-Uni a été secoué par cinq attaques terroristes cette année, à Londres et Manchester, faisant en tout 36 morts.

Suggestions d’articles

Ce que l’on sait sur l’explosion de Londres (VIDEOS)

Une explosion s’est déclenchée dans le métro de Londres, ce vendredi, affirment des témoins qui évoquent l’explosion d’un sac.