Tariq Ramadan: une troisième femme porte plainte pour « viols »

Tariq RamadanTariq Ramadan

Une nouvelle plainte pour « viols » a été déposée ce mercredi contre le théologien en France.

Tariq Ramadan est (vraiment) dans de sales draps. Selon des informations révélées par L’Express, une troisième femme a porté plainte contre l’islamologue pour « une série de violences sexuelles ».

Dans sa plainte, déposée ce 7 mars auprès du parquet de Paris et consultée par le journal français, la nouvelle plaignante, de confession musulmane et âgée d’une quarantaine d’années, décrit « pas moins de neuf viols qui auraient été commis de février 2013 à juin 2014 à Paris, Roissy, Lille, Londres et Bruxelles ». Elle affirme que c’est l’islamologue lui-même qui aurait pris contact avec elle via Facebook.

Rappelons qu’en octobre dernier, deux femmes avaient porté plainte contre le quinquagénaire pour des faits d’agression et de viol. Les faits remonteraient à 2009 et à 2012. Souffrant de sclérose en plaques, l’islamologue s’est vu refusé sa demande de remise en liberté conditionnelle. Les juges ont décidé son maintien en détention pour éviter de nouveaux « faits de viol ».

A.B.

Reportage: le circuit « très spécial » du poisson au Maroc

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Suggestions d’articles

Lekjaa poursuit en justice un ex-joueur de l’équipe nationale

Le président de la FRMF a décidé de porter plainte contre un ex-joueur de l'équipe nationale.