Seuls les hommes vont à la tombe, le film émirati qui brise les tabous de l’homosexualité

film
Les salles de cinéma des Émirats arabes unis et en particulier de Dubaï ont commencé à projeter dernièrement le film Seuls les hommes vont à la tombe du cinéaste émirati Abdallah Kaabi.
Le cinéaste s’attaque au tabou de l’homosexualité dans le monde arabe, en contournant les censeurs de l’État et en présentant délicatement l’histoire d’une famille arabe traditionnelle face à l’amour du même sexe, à l’identité de genre, au sectarisme et aux droits des femmes.
Le film, qui a été tourné en Iran, évoque une relation intime et homosexuelle entre deux femmes.
L’histoire se déroule après la fin de la guerre irako-iranienne, en 1988.

Reportage: le circuit « très spécial » du poisson au Maroc

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Suggestions d’articles

Maroc: la vidéo d’une femme en niqab infidèle enflamme la Toile

Elle a été surprise en flagrants "délices" interdits par son mari barbu, dans une voiture, et son amant supposé être un ami intime de l'époux trompé.