Les détails de l’affaire du « pétomane » et des Marocains du vol Transavia

©DR©DR

Le journal néerlandais De Telegraaf a rapporté la semaine dernière une histoire assez insolite qui s’est déroulée lors d’un vol Transavia Dubaï-Amsterdam. L’avion aurait été obligé d’atterrir à cause de « flatulences nauséabondes », comme l’explique France Soir.

Deux Néerlandais d’origine marocaine, étaient énervés à cause d’un homme qui avait des problèmes « de gaz ».

« S’avérant menaçant dans l’avion, c’est bien les deux hommes, assure le journal local, qui ont reçu un avertissement du pilote de l’appareil, et non le pétomane », ajoute France Soir qui affirme qu’il n’y a pas eu de bagarres, contrairement à ce que la presse hollandaise avait indiqué.

Le pilote a finalement décidé d’atterrir à Vienne en Autriche et d’appeler la police. Les deux hommes et deux autres femmes, également d’origine marocaine, ont été arrêtés.

« Nous ne connaissions pas ces gens (les deux autres hommes débarqués, NDLR). Est-ce qu’ils pensent que tous les Marocains causent des problèmes? », ont-elles déclaré.

La version de la compagnie Transavia met pourtant en doute les dires des deux jeunes femmes, coupables de « violences verbales et de mauvais comportements sans que l’on sache si c’était contre l’homme atteint de problèmes intestinaux, ou contre les deux autres individus agacés par la situation ». Tous sont interdits de vol par la compagnie. Sauf le « pétomane ».

Soufiane Laraki

Reportage: le circuit « très spécial » du poisson au Maroc

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Suggestions d’articles

Affaire Amrabat: le médecin de la sélection répond à la polémique (VIDEO)

Dans une vidéo, le médecin de l'équipe nationale de football, Dr. Abderrazak Hifti a donné des nouvelles des Lions de l'Atlas et a fait une mise au point.