Cinq Marocains arrêtés pour trafic d’êtres humains à Melilia

melilla

La police nationale espagnole a procédé à l’arrestation de cinq Marocains à Melilia, jeudi dernier. Le motif de leur arrestation est le trafic d’êtres humains, rapporte la presse espagnole.

Après des recherches entamées au mois de février dernier, soit plus de six mois après, la police de Melilia a pu remonter la piste du trafic d’être humains. Elle a arrêté trois femmes âgées de 22 et 40 ans et deux hommes de 24 et 50 ans. Les deux femmes ont été interpellées par la Force Opérationnelle des Frontières (GOF), en possession de faux documents espagnols et français.

Par ailleurs, l’un des hommes a été arrêté par l’Unité contre les réseaux d’immigration clandestine (UCRIF), pour avoir « enfermé les victimes dans des hôtels à Oujda, Nador et Taourirt ». Ces femmes et leurs acolytes se faisaient payer entre 3000 et 4000 euros par victime.

F.R.

  • firch

    Comment le pays a-t-il pu produire de tels monstres ?
    C’est honteux!
    Il serait juste d’obliger ces trafiquants à travailler toute leur vie pour rembourser les pauvres migrants traités comme des esclaves.

Suggestions d’articles

L’Espagne sanctionnée après l’expulsion de deux migrants vers le Maroc

Le tribunal européen des Droits de l’Homme de Strasbourg a condamné l’Espagne à payer 10.000 euros à deux migrants qui avaient tenté de rentrer de façon illégale à Melilia.