Voici les prix du poisson au Maroc après l’Aid El Kébir

©DR©DR

Apres une absence habituelle en cette période des festivités de l’Aïd Al Adha, les poissonniers reprennent du service dans nombre de nos villes. Ceci, au grand bonheur des citoyens après l’affaire de la viande ovine inconsommable.

Poissons, fruits de mer et autres crustacés sont donc de retour sur les étals des poissonniers et des mareyeurs. Et les arrivages, d’après les professionnels du secteur, promettent d’être encore plus abondants et plus diversifiés.

Pour l »heure, les amateurs ont de quoi se lécher les babines et faire plaisir à leurs palais gourmets avec les produits de la mer proposés à des prix assez abordables, dans l’ensemble. C’est  ainsi que la sardine, appréciée par les familles marocaines, toutes classes sociales confondues, se vend entre 10 et 15 DH le kilo (ndlr: à Rabat « sardil lablad » coûtait 20 DH/kg, hier mardi). Le prix de la sole oscille entre 60 et 80 DH, alors que le merlan coûte entre 50 et 70 DH.

Quant aux amateurs de crevettes roses, ils doivent débourser 140 à 160 DH pour pouvoir déguster leurs crevettes pil-pil ou à la plancha. Les crevettes royales, elles, ne sont pas du tout à la portée de toutes les bourses et coûtent entre 200 et 230 DH le kilo, tandis que le prix du calmar se situe entre 130 et 150/kg.

Les autres sortes de poisson seront, elles aussi, sur les étals dans les prochains jours. Leur absence est due à la trêve du secteur de la pêche pour raison de vacances de l’Aîd Al-Adha et les sorties des chalutiers étant prévues pour lundi prochain.

Larbi Alaoui

Suggestions d’articles

Drame de Essaouira: Une délégation officielle au chevet des blessés

Sur Hautes Instructions du roi Mohammed VI, une délégation officielle conduite par le wali de la région de Marrakech-Safi, Abdelfettah Lebjioui, a été dépêchée dimanche.