Voici la délégation officielle qui accompagne Édouard Philippe au Maroc 

Edouard PhilippeEdouard Philippe

OFFICIEL. Le premier ministre français Édouard Philippe, effectue les 15 et 16 novembre une visite au Maroc, pour co-présider, aux côtés du Chef du gouvernement, Saad Eddine El Otmani, les travaux de la 13-ème rencontre de haut niveau maroco-française, a annoncé le Département du Chef du gouvernement.

Ce sera une « occasion de saluer le caractère privilégié de l’amitié maroco-française et offre l’opportunité de renforcer la coopération bilatérale dans plusieurs domaines économiques et sociaux, notamment ceux relatifs à l’éducation- formation, à l’amélioration du climat des affaires, à l’encouragement de l’innovation, à la promotion de la coopération en matière de régionalisation et la coordination des initiatives destinées au continent africain », ajoute le département dans un communiqué.
Cette session sera également marquée par l’organisation du Forum économique maroco-français sous le thème « France-Maroc: Des ponts pour la croissance et l’emploi ».
Édouard Philippe sera accompagné, au cours de cette visite, par une délégation officielle de haut niveau comprenant notamment la Garde des sceaux, ministre de la Justice, la ministre de la Culture, le ministre de l’Éducation nationale, la ministre des Sports, la ministre auprès du ministre d’État, ministre de l’Intérieur et la ministre auprès du ministre d’État chargé de l’Écologie et de la transition solidaire, chargée des Transports.La délégation comprend aussi la ministre auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargée des Affaires européennes, la secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, la secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées et le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des finances.

Le Premier ministre français sera enfin accompagné d’une délégation de hauts responsables et de patrons des grandes entreprises publiques françaises et d’autres personnalités.

S.L. (avec MAP)

Suggestions d’articles

Bitcoin au Maroc: pourquoi c’est interdit par l’Office des changes?

Une réunion importante entre responsables du ministère de l'Economie et des finances, de Bank Al-Maghrib et de l'Autorité marocaine du marché des capitaux a émis ses vives inquiétudes...