Un passager ivre sème la panique à bord d’un avion pour Marrakech

©DR©DR
Samedi dernier, le vol EZ1891 de la compagnie EasyJet reliant la ville britannique de Manchester à Marrakech a tourné au cauchemar pour les 200 passagers à bord en raison du comportement intimidant d’un voyageur obligeant l’équipage à détourner le vol sur l’aéroport de Lisbonne.
Selon le Manchester evening news qui cite le témoignage d’un passager, le mis en cause est monté à bord de l’avion déjà complètement ivre et s’est fait servir (encore) à boire par d’autres passagers qui consommaient leur propre alcool.
Il a commencé par la suite à importuner les voyageurs et à tenir des propos racistes avant de s’attaquer à un membre de l’équipage. Situation qui a créé un véritable malaise et choqué les vacanciers.
L’avion était à une heure seulement de vol de Marrakech lorsque le capitaine a parlé aux passagers pour leur dire qu’il y avait eu un incident et que l’un des membres de la cabine avait été saisi par le cou à deux reprises par un passager en état d’ivresse.
Comportement qui a obligé l’équipage à dérouter le vol sur le Portugal où la police a accueilli le passager incriminé. Le reste des passagers a été obligé de passer la nuit dans des hôtels avant de poursuivre leur voyage le lendemain.
Un porte-parole de la compagnie aérienne a confirmé que le vol avait été détourné vers Lisbonne et l’avion a été accueilli par la police à son arrivée.
« Bien que de tels incidents soient rares, nous les prenons très au sérieux, ne tolérons pas un comportement abusif ou menaçant à bord et nous demandons toujours des poursuites. La sécurité et le bien-être des passagers et de l’équipage sont toujours prioritaires », a-t-il affirmé.
De son côté, le Daily mail qui a repris l’info du Manchester Evening news, a rappelé à propos de cet incident, que selon un récent documentaire de la BBC Panorama, le nombre de passagers aériens arrêtés pour mauvaise conduite en état d’ivresse sur les vols britanniques ou dans les aéroports britanniques a augmenté de 50% l’année dernière. Les chiffres obtenus par la BBC de la police ont révélé une forte  augmentation des arrestations pour « état ébriété »  sur les vols ou dans les aéroports du Royaume-Uni.
Il y en a eu 387 en février 2017, contre 255 dans la période allant de février 2015 à 2016, selon les statistiques.
Une enquête menée auprès de 4000 équipages de cabine par l’institut de sondage Unite a révélé qu’une personne sur cinq a été agressée pendant un vol, et plus de la moitié a subi un harcèlement verbal, sexuel ou physique.
Un rapport de la Chambre des Lords publié en avril dernier a recommandé que les restrictions sur les ventes d’alcool dans les aéroports soient appliquées, mais l’idée a été jugée trop difficile à mettre en œuvre.
N.B.
 

  • Ben Hohlfeldt-Semmelroth

    et voila pour ce raison RYAN AIR depuis certaine temps r e f u s e de accepter la Boarding de ce sorte des Passagers ivre….ah cest Ex Europeens ils arrive pas se tenir normale ET le personnel a Bord leur vend encore de l Alcool…Sur tous ces charters serrais proposer alors de p l u s vendre de l Alcool en Generale a bord pour la Securite et la Tranquilite des Passagers

Suggestions d’articles

Bitcoin au Maroc: pourquoi c’est interdit par l’Office des changes?

Une réunion importante entre responsables du ministère de l'Economie et des finances, de Bank Al-Maghrib et de l'Autorité marocaine du marché des capitaux a émis ses vives inquiétudes...