Statut de Jérusalem: La lettre du roi Mohammed VI à Trump remise à l’ONU

bourita-alqods

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, a rencontré, ce mercredi le chargé d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis à Rabat, Stephanie Miley, et les ambassadeurs de Russie, de Chine, de France et du Royaume-Uni au Maroc, en tant que membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies. Cette rencontre a eu lieu en présence de l’Ambassadeur de Palestine à Rabat, Jamal Shobaki.
Au cours de cette réunion, le ministre a officiellement remis à l’ambassade des États-Unis d’Amérique, la lettre écrite du roi Mohammed VI au président Donald Trump, dans laquelle il a souligné sa profonde préoccupation à propos de l’action que l’administration américaine entend prendre, en insistant sur le caractère central de la question de Jérusalem, son statut juridique et politique ainsi que la nécessité de respecter son symbolisme religieux et de préserver son identité culturelle de longue date.

Le ministre a également mentionné les efforts et les contacts intensifs du roi Mohammed VI, qui s’opposent à la volonté des États-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël et de transférer leur ambassade à la ville sainte.

En fin de compte, le ministre a réitéré le ferme soutien du Royaume du Maroc et sa solidarité absolue avec le peuple palestinien. Il a également souligné que, sous la direction du roi et dans le cadre de la coordination continue avec le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, le Royaume du Maroc travaillera avec la partie palestinienne pour suivre de près l’évolution de la situation.

F.R.

 

Suggestions d’articles

Pourquoi le roi Mohammed VI n’a pas reçu le Wydad?

Célèbre pour ses sorties médiatiques controversées mais dénuées de langue de bois, le journaliste marocain Mohamed Maghoudi est revenu sur la participation du Wydad de Casablanca à la Coupe du monde des clubs.