Sahara: un ancien dirigeant du Polisario explique les provocations

polisario

Les séparatistes du Polisario menacent depuis quelque temps de déployer leurs milices dans la zone de Guergarate et ce, malgré le fait que les Nations Unies les ait sommés de retirer leurs troupes, en avril dernier.

De son côté, le Royaume a adressé un sérieux avertissement  au Front Polisario, dénonçant ses provocations et ses bruits de bottes dans la région. Cet avertissement revêt un caractère officiel puisqu’il a été évoqué lors de la rencontre du ministre de l’Intérieur avec Colin Steward, représentant du secrétaire général des Nations Unies et nouveau chef de la MINURSO, vendredi à Rabat.

Abdelouadi Laftit y a réitéré les vives inquiétudes du Royaume concernant les provocations polisariennes dans le no mans’s land de la zone de Guerguerate, assurant que cela menace la sécurité de la région et constitue une entrave à la résolution définitive du conflit factice du Sahara marocain. De son côté, l’ancien dirigeant du Polisario, Mustapha Salma Oud Sidi Mouloud, a déclaré à Le Site info qu’il s’agit là de créer une crise dans la région et de tentatives désespérées d’appels de secours des séparatistes auprès de l’ONU pour obliger le Maroc à des négociations directes.

« Plusieurs nations savent que le Front Polisario est en perte de vitesse, de même que son allié, l’Algérie, l’est davantage. Tous deux ont perdu de leur crédibilité politique et leur économie est en chute libre du fait de la baisse de la manne pétrolière », a-t-il précisé. Concernant la mission de Colin Steward,  Ould Sidi Mouloud a affirmé que le dossier du Sahara marocain est encore nouveau pour le chef de la MINURSO et qu’il n’a pas encore pris d’initiatives notables dans cette affaire complexe.

Et de conclure qu’il est naturel que le Royaume hausse le ton afin de faire savoir à l’opinion internationale qu’il est  à bout de patience et de marquer des points contre ses adversaires et ce, « en attendant le prochain round de ce conflit dans la résolution n’est pas encore à l’horizon ».

Larbi Alaoui

  • hassane ziane

    extrait
    De son côté, l’ancien dirigeant du Polisario, Mustapha Salma Oud Sidi Mouloud, a déclaré à Le Site info qu’il s’agit là de créer une crise dans la région et de tentatives désespérées d’appels de secours des séparatistes auprès de l’ONU pour obliger le Maroc à des négociations directes.
    « Plusieurs nations savent que le Front Polisario est en perte de vitesse, de même que son allié, l’Algérie, l’est davantage. Tous deux ont perdu de leur crédibilité politique et leur économie est en chute libre du fait de la baisse de la manne pétrolière »
    sans oublier que le polizbal peut être poussé par ses maîtres les caporaux déserteurs de l’armée française pour créer une situation d’insécurité dans cette zone de el guergarate pour favoriser le nouveau trajet encre le pays des kabranates d’alger et la mauritanie

  • Ahmed Sebbani

    Pour le moment je tiens à signaler que vos articles comportent des fautes de français. Ex. Dans cet article – 1) …que les nations unies les ait (au lieu de les AIENT ) sommés de…..2) …dans (au lieu de DONT) la résolution n’est pas encore à l’horizon.

Suggestions d’articles

La Toile en émoi après le décès de Hajar Eladlouni

En ces douloureuses circonstances, Le Site info, versions arabophone et francophone confondues, présente ses condoléances attristées à l'époux de notre défunte consoeur.