Que risque Hamza Derham, le jeune homme à la Ferrari?

hamouch-fechouch

L’affaire du jeune Hamza Derham qui a provoqué un accident en percutant trois autres véhicules connaît des rebondissements surprenants. Ayant posté auparavant des vidéos le montrant en train de boire du champagne et par la suite se moquant des policiers venus établir le constat de l’accident, le jeune Hamza pourrait sortir indemne de cette affaire ou tout au plus subir une sanction minime, affirment plusieurs quotidiens de la place.

Dernière minute: Le jeune à la Ferrari sera déféré devant la justice (DGSN) 

En effet, à l’arrivée sur les lieux de l’accident d’un agent constatateur et d’un inspecteur de police, Hamza n’a pas été inquiété à cause de son état d’ébriété.

LIRE AUSSI: Abdellatif Hammouchi se montre intraitable dans l’affaire Hamza Derham

LIRE AUSSI: Qui est le jeune marocain qui a choqué les internautes avec sa Ferrari? 

Or, en principe, les policiers auraient du appliquer la loi en la matière en l’interpellant et en le conduisant au poste de police tout en dressant un procès-verbal mentionnant son arrestation pour conduite en état d’ivresse ayant causé un préjudice à autrui.

Ceci n’a pas été fait pour des raisons que tout le monde devine et qui ont poussé la DGSN à suspendre les deux fonctionnaires de police et à les soumettre à l’enquête sous le régime de la garde à vue. Ils sont soupçonnés de faux en écriture et de falsification d’un document officiel, puisque le fait d’ivresse a été tout simplement ignoré, ce qui a écarté définitivement le flagrant délit.

Mais ce qui est encore plus surprenant dans cette affaire, c’est le départ des lieux d’un véhicule accidenté et la sortie de l’hôpital d’un conducteur légèrement blessé qui n’a même pas porté plainte. Seul le troisième véhicule de type Dacia est resté sur le lieu tout simplement parce que son état ne lui permettait plus de rouler. En plus, son propriétaire n’a fait que signer le constat sans émettre la moindre réserve.

LIRE AUSSI: Après la vidéo qui a indigné les internautes, la DGSN réagit 

En tout cas, Abdellatif Hammouchi s’est montré déterminé à aller jusqu’au bout dans cette affaire. D’ores et déjà, Hamza Derham et son frère qui l’accompagnait ont été entendus par la police judiciaire. Ils ont été relâchés faute de preuves suffisantes et répertoriées de l’état d’ébriété qui auraient pu constituer une base juridique valable à son interpellation.

D’ailleurs son avocat a déjà pris de l’avance en assurant que la vidéo montrant Hamza en train de sabrer le champagne dans sa Ferrari a été enregistrée quelques jours plus tôt et n’a rien à voir avec l’accident. Par conséquent, sur quoi reposeraient les poursuites envers ce jeune homme de bonne famille dont le comportement a indigné les Marocains s’interrogent les spécialistes?

Même la vidéo le montrant en train d’ironiser sur le travail de la police ne recèle aucun élément susceptible de le poursuivre pour humiliation d’un agent d’autorité en exercice de ses fonctions puisque Hamza s’est contenté de décrire ce que faisait l’agent sur un ton inhabituel.

On comprend dès lors la colère d’Abdellatif Hammouchi qui a ordonné une enquête approfondie et a chargé l’inspection générale (la police des polices) de mener cette enquête qui risque de faire tomber de hauts gradés des services des accidents et de la sécurité publique. Il s’agit de savoir dans quelles conditions les responsables de ces services sont intervenus pour instruire l’affaire. Des soupçons pèsent sur eux, notamment d’avoir reçu des appels téléphoniques de personnalités influentes en vue de camoufler les faits.

En attendant, Hamza Derham, même s’il a été interpellé par la police à Casablanca mercredi dernier, est libre de ses mouvements.

Soufiane Laraki

  • BS

    Merci Monsieur Abdellatif Hammouchi de faire appliquer la loi car le marocain, quel que soit son milieu social, a marre de constater que l’application des lois diffère d’une personne à une autre ou d’une famille à une autre. Si chacun applique la loi à son bon vouloir autant suspendre ceux qui émettent des projets de lois qui ne seront appliquées qu’envers ceux qui n’ont aucun moyen de les éviter, c’est à dire qu’à date d’aujourd’hui on peut dire que les marocains vivent dans une jungle où la loi du plus fort est la seule applicable. Comment un jeune homme se permet-il de rouler en état d’ébriété, provoque des accidents et bénéficie d’un constat complaisant tout en étant en liberté lui permettant ainsi qu’aller vaquer à ses loisirs ou « affaire » en dehors du territoire marocain. Comment un avocat peut-il se permettre d’insulter l’intelligence des citoyens en disant que la vidéo date d’avant l’accident ? Oublie-t-il qu’à tout enregistrement est accolée une date ? C’est une insulte à notre dignité de marocain. M. Hammouchi, les marocains comptent sur vous pour faire appliquer la loi et que les coupables soient traduits devant des tribunaux exempts de complaisance. BS

    • mohamed el amrani

      je vous approuve la loi étant applique selon votre portefeuille hélas au Maroc encore 100 ans avant la démocratie
      oui moi j’ai été spolie de mes biens .par mon frère ivre pendant le ramadan un an de procédure plusieurs lettres au ministre de la justice la police de dokkaratte a fes corrompu le juge d’instruction m’a reçu 2 minutes 45 après une attente de 4 heures dans un couloir minable et malgré les deux courriers de Mustapha rami résultat rien a voir une amende de 5000 dhs pour ivresse publique de fouad el amrani paye avec les affaires que fouad a vole dans ma maison et vendu a ses complices.
      les avocats au Maroc plus de 50 pour cent ne connaisse que l’argent moi le mien m’a arnaque de 600dhs

  • http://www.htpratique.com/ htpratique

    La justice ou l’injustice ne s’applique qu’à ceux qui n’ont pas les moyens…de graisser les pattes…ce n’est pas un secret dans notre pays et c’est ce qui doit changer. Dans un État de droit la loi s’applique à tout le monde riches ou pas.

    • mohamed el amrani

      jamais ou alors dans 100 ans que les pourries disparaissent

  • Momo

    Encore un avocat qui essaye de défendre l’indéfendable! Tout est clair pourtant! de A à Z! La DGSN et l’inspection générale ont les moyens de remonter jusqu’a la seconde où a été enregistrée cette vidéo et transmise…. les opérateurs ont obligation de sauvegarder les enregistrement plusieurs mois…. et même les appels reçu par ce constatateur…ou les appels émis par les personnes influentes…. et le téléphone lui même est une riche source……c’est un excellent exercice pour la police des polices pour démontrer à tout un chacun son efficacité et sa loyauté! maintenant qu’on veuille descendre à tout pris ce jeune déluré…. nous ne sommes pas des justiciers: il doit répondre de ces actes! laissons la justice reprendre les choses en main honnêtement et à poursuivre aussi ces personnes influentes pour corruption? ou intimidation? ou chantage? ou….. abus de pouvoir ! quand on tire une ficelle il faut aller jusqu’au bout! c’est une façon d’assainir….

  • Chejjar Chejjar

    Il faut punir ce jeune déluré. Il aurait pu tuer des personnes. Il faut areter avec ces fils a papa qui se croient tout permis

    • lu bel

      On se calme, il ne merite pas la prison!

      • jack zeborama

        Trois mois avec sursis pourquoi pas ?

      • Chejjar Chejjar

        Pk il y a des jeunes qui ont fait moins que ça et il sont partis en prison.lui parce que c’est le fils d’un milliardaire ?

    • Hbali

      Ce jeune à papa a commis une infraction de la circulation ( conduite en état d’ivresse et accident avec des dégâts materiels ,ne risque rien de rien ,maximum 24 h ou 48 h au commissariat de police .C’est la loi comme partout

  • Bentaza

    Hallucinant….!!!!!!!
    Le policier en question ,n’était même pas foutu de faire un alcool test pour mesurer le taux de son d’ébriété de cet individu….qui était un motif de l’inculper…
    Dans une démocratie comme le Maroc
    Personne n’est au dessus des lois et de la justice.
    La justice ne doit pas être variable,selon qu’on est puissant ou humble,comme disait l’autre….
    A bon entendeur
    Salut

Suggestions d’articles

Affaire du jeune à la Ferrari: les policiers inculpés risquent très gros

Mis en examen depuis le début de l'affaire de l'accident et des vidéos de Hamza Derham, dit "Moul Ferrari", puis inculpés pour des motifs graves, les deux policiers qui devaient se charger du constat risquent très gros.