Quatre étudiants Tchadiens morts par asphyxie au gaz à Settat

bouteilles de gaz

Quatre jeunes de nationalité tchadienne, étudiants à l’Université Hassan 1er de Settat, ont été retrouvés morts par asphyxie au gaz butane ce mercredi matin dans l’appartement où ils résidaient à Settat, apprend-on auprès des autorités locales.

Les dépouilles des jeunes étudiants, qui étaient âgés de 18 à 24 ans, ont été déposées à la morgue municipale et une enquête a été ouverte par les services de la police sous la supervision du Parquet compétent, précisent les autorités locales de la province de Settat.

(Avec MAP)

Suggestions d’articles

Rabat: Après 19 ans d’hospitalisation, un patient décède au CHU Ibn Sina

Ahmed Khatoti est un exemple de courage, de volonté et de force de caractère.