Procès du Hirak: Nasser Zefzafi évoque encore la torture

zefzafi-prison

Le leader du Hirak du Rif a été expulsé de la salle d’audience, une fois encore. Cette dernière décision a eu lieu vendredi après l’intervention de Nasser Zefzafi affirmant qu’il a subi des tortures durant l’enquête le concernant.

Le détenu a inscrit en faux les déclarations de Me Abdelkbir Tabih, avocat de la partie civile,  qui a nié toute torture. Ce qui a poussé le juge, après avoir plusieurs fois intimé l’ordre à Zefzafi de ne plus intervenir, d’expulser celui-ci de la salle d’audience.

Avant cela, l’activiste avait dénoncé le fait que l’on ait interdit  à des membres du Sous-comité des Nations Unies pour  la prévention de la torture de lui rendre visite pendant leur séjour au Maroc, au mois d’octobre 2017;

« S’ils avaient pu me rendre visite, je leur aurais raconté tous les genres de tortures et de supplices que j’ai dû endurer », a déclaré Nasser Zefzafi.

L.A.

  • firch

    Très grave ce qu’on fait subir au courageux chef du hirak au Rif.
    Tôt ou tard la justice triomphera.

Suggestions d’articles

La Toile en émoi après le décès de Hajar Eladlouni

En ces douloureuses circonstances, Le Site info, versions arabophone et francophone confondues, présente ses condoléances attristées à l'époux de notre défunte consoeur.