Drame d’Essaouira: la photo qui a ému la toile

tofsandala

« Cendrillon d’Essaouira ne verra jamais son prince charmant, car l’heure de la mort a sonné avant minuit…
Mes condoléances belle Cendrillon … une chaussure rose pour un destin noir… je suis mal de voir une partie de notre peuple mourir pour un bout de pain… nu … », a écrit l’artiste marocaine Latefa Ahrrare en postant cette photo de Omar Ajrari, journaliste reporter à 2M.

La photo a été relayée en masse sur les réseaux sociaux. Il est vrai que cette photographie est bien plus parlante et symbolique que les images de l’horreur.

Rappelons que 15 personnes ont été tuées et 5 autres blessées dans une bousculade survenue dimanche, lors d’une opération de distribution de denrées alimentaires organisée par une association locale dans le Souk hebdomadaire de la commune de Sidi Boulalam.

Soufiane Laraki

Suggestions d’articles

Pourquoi le roi Mohammed VI n’a pas reçu le Wydad?

Célèbre pour ses sorties médiatiques controversées mais dénuées de langue de bois, le journaliste marocain Mohamed Maghoudi est revenu sur la participation du Wydad de Casablanca à la Coupe du monde des clubs.