Nouveau cas d’immolation par le feu à Casablanca

nar

Un marchant ambulant s’est immolé par le feu ce mardi au quartier Bernoussi, pour dénoncer une « injustice » dont il aurait été victime.

D’après des sources de Le Site info, l’homme qui s’est aspergé d’essence avant de mettre le feu sur lui, protestait contre le fait de ne pas bénéficier d’un local commercial dans le nouveau marché de proximité.

Par ailleurs, l’association en charge de la distribution des locaux commerciaux aurait refusé de lui accorder un local sous prétexte qu’il serait toxicomane.

Atteint de brûlures au 3e degré, l’homme a été transféré d’urgence à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires. Une enquête a été ouverte.

K.Z.

Reportage: le circuit « très spécial » du poisson au Maroc

2 Comments

  1. Peut être qu’il se drogue parce que les choses vont mal pour lui . Le gouvernement doit en effet aider des marchants ambulants en leur donnant des locaux commerciaux mais pas de façon définitive ,ces locaux doivent toujours rester au nom de l’état pour éviter qu’ils soient revendus ainsi seuls les commerçants sérieux pourront en beneficer de façon permanente

  2. Grave, très grave, trop grave. Jusqu’à quand cette désespérance chez de nombreux citoyens ?

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Suggestions d’articles

Casablanca: il met le feu au domicile de ses parents

Panique au quartier Moulay Rachid à Casablanca.