Prostitution: la mafia chinoise très active entre le Maroc et l’Espagne

prostitution

Depuis la suppression du visa pour les ressortissants chinois, plusieurs milliers de touristes commencent à visiter le Maroc. C’est une très bonne chose. Sauf que certaines organisations criminelles ont profité de l’occasion pour étendre leurs tentacules au Maroc et à l’Espagne et constituer des réseaux de prostitution.

Ainsi, plusieurs dizaines de jeunes filles sont enrôlées par ce réseau et attirées sur le territoire marocain en tant que point de transit vers Barcelone où elles sont contraintes de s’adonner à la prostitution. Mais ce qui est surprenant dans l’affaire, c’est le mode d’emploi utilisé par cette mafia bien structurée de par le monde. Ces filles sont transportées sur des Yachts de luxe et des bateaux de croisière échappant ainsi à la vigilance des services de sécurité.

Cepenfant, ces derniers ont fini par prendre le bout du fil de ce trafic et réussi à démanteler jeudi un important réseau de proxénètes et des trafiquants chinois de tous genres qui ont fait main basse sur des quartiers entiers de la deuxième ville d’Espagne.

Les services marocains ont été tenus informés de cette opération et la coordination sécuritaire entre les deux pays voisins tend à s’intensifier pour mettre un terme à l’activité criminelle de cette mafia.

E.F.

Suggestions d’articles

Qui est Saïd Chaou, l’homme de la crise entre le Maroc et la Hollande?

Le Maroc a rappelé son ambassadeur aux Pays-bas pour consultation après que le gouvernement hollandais a affiché un laxisme patent dans le traitement du dossier du baron de la drogue Saïd Chaou.