Le cambriolage de la villa à Martil élucidé

photo d'archives. ©DRphoto d'archives. ©DR

Cela fait deux semaines que des malfrats ont pu mettre mettre main basse sur 300 millions de centimes dans le cambriolage d’une maison à Martil.
Le quotidien Assabah, dans son édition du lundi 23 octobre, relate que la police judiciaire de Tétouan a réussi à interpeller le principal présumé coupable, son épouse et leur complice, un employé à la prison civile de la ville.
Les sources du journal ont révélé que le cerveau de l’opération est connu pour ces antécédents judiciaires et son implications dans plusieurs cambriolages selon le même modus operandi. Ce qui a permis de suivre sa trace et de le reconnaître, via les caméras de surveillance, malgré sa tentative de dissimuler ses traits pendant le cambriolage.

Le vol d’une importante somme de 300 millions de centimes avait fait grand bruit dans la région. Et d’aucuns étaient même allés à lier ce cambriolage avec une scabreuse affaire de trafic de drogue ou de règlements de comptes entre trafiquants. En vérité, il ne s’agissait que de cambriolage au domicile d’un grand négociant bien connu dans le commerce de vêtements qui, ce soir-là, avait laissé distraitement et imprudemment son coffre-fort ouvert.

Soufiane Laraki

Suggestions d’articles

Grèce: Cambriolage de la résidence de l’ambassadeur du Maroc

Dimanche matin, la voiture diplomatique de l'ambassadeur du Maroc en Grèce Samir Addhare a été volée.