La plage de Ain Diab privatisée par des hors-la-loi (VIDEO)

plage-aindiab

Si vous allez à la plage sur la corniche de Casablanca, n’oubliez surtout pas votre porte-monnaie, plaisante le présentateur télé de 2M.

« La plage a été littéralement privatisée par des individus qui ne disposent d’aucune autorisation, et ça ne les empêche pas de les taxer de 50 dirhams pour avoir le droit d’installer votre serviette, après bien sûr être passé à la caisse pour garer votre voiture », explique-t-il avant de lancer un reportage instructif signé Rachid Hallaoui raconté par Ghizlaine Taibi.

Cela devient très difficile pour les estivants de passer une journée à la plage de Ain Diab, constate 2M. C’est l’anarchie totale. Les individus plantent des parasols et fixent les prix, un véritable casse-tête pour les citoyens. « Lorsqu’on a voulu s’installer, on nous a dit que c’était interdit et qu’il fallait qu’on aille plus loin. Force est de constater que la plage est devenue payante », déclare une Casablancaise.

Même son de cloche chez d’autres estivants, qui voulaient s’installer sur le sable, mais n’ont pas eu « la chance » de trouver une place. Samira Razani, vice présidente du conseil de la ville en charge de la fiscalité locale, confirme que « ces individus exploitent illégalement l’espace public et ne payent aucun impôt à la commune ».

2M rappelle que le calvaire des estivants commence au moment du stationnement. « Nous sommes en train de prendre des mesures pour l’affichage des tarifs », assure Samira Razani. Depuis, des panneaux avec tarifs ont effectivement été placés sur la Corniche. Mais les hors-la-loi continuent de sévir. Jusqu’à quand?

S.L.

  • BS

    Après les ferrachas, place aux racketteurs des estivants et bonjour les
    dégâts. Le Maroc est sur la bonne voie de pays en voie de sous
    développement et ce, depuis 2012. Bravo à nos politiques qui selon eux,
    nous représentent et nous veulent du bien. Ah bon ? Je ne le savais pas.
    Je croyais que c’était pour eux seulement, pas nous. Passe ton chemin,
    c’est pas pour toi. BS

  • Daoudi Abou Rania

    A Rabat, Témara et Salé c’est pareil. Vous savez pourquoi? parce que l’Etat est aux abonnés absents dans tous les secteurs, la population est livrée à elle-même alos que l’Etat amasse l’impôt et le dilapide. Le moqqadem est occupé à traiter ses affaires et ceux de sa hiérarchie dans les cafés et traquer les constructions et extensions illégales pour se remplir les poches et celles de sa hiérarchie, entre temps, c’est la jungle dans le royaume

  • Moha Hirchy

    il y a d’autres plages privatisés au Maroc exemple a Tamaris voilà des années que des réstos et Bar sont construites sur le sable

  • Mustapha Saout

    Des plages payantes du jamais vu nul part il y a de quoi de se révolté
    Finalement les rifis ils ont raisons de réclamé leurs indépendance

  • lagzouli

    c’est un article qui fait rire tellement l’hypocrisie des médias ou des autorités est omniprésente. rien ne sera fait, puisque cela arrange les autorités. Alors a quoi bon rédiger des articles qui en fin de compte ne servent à rien.

  • Abdou Agha

    L’état est la seule responsable de cette pagaille. Et c’est ce qu’elle veut, que les gens se heurtent entre eux et ne pensent qu’a vivre en paix par n’importe quel moyen. Pour bien sûr aura le champ libre de …

  • Hassan E L Joamati

    Sur la plage de Martil et sur une distance de 3 km, il se passe exactement la même chose sous les yeux des autorités.

  • Chantal hassani

    Ou est la police ???? Que fait elle pour remédier au problème..

    • Haitem Zerktouni

      La police ? Vous avez dit la police ? Si y a pas de se sang, on vient pas…

  • Hassan

    l’état démissionne… 1er arrivé 1er servie,
    excusez-moi, il y a une plage pas très loin d’ici je descends taxer les estivants…

  • daoudi nadia

    Et la mauvaise odeur sur la plage ain diyab d où elle vient??? incroyable mais vrai et personne n ont parle!!!

  • Denussy

    La responsable prétend « constater que …. » vous n’êtes pas payée pour constater mais pour agir !!!!!!
    Nous, nous consommateurs constatons ! Si vous responsables constatez alors qui doit agir ? Et quel est votre travail ? Et à quoi servez vous ?
    Il est grand temps de jeter une bonne fois pour toutes cette armée de bras cassés !!!!

  • Henri Comte

    Pas beau à voir tout ça! Ca devient triste et pathétique… et La police? Elle est ou?

  • Salem Oualikoum

    Merci pour le partage de ma vidéo :)

  • Siham Siham

    A Tamaris aussi , il y a des plages privés , c’était 100 dh l’entrée il y a 20 ans , je ne sais pas c’est à combien maintenant ? Ce qui est sûr en revanche, c’est que la plage ne doit jamais jamais appartenir un quelqu’un
    Le seul droit que nous sommes sensé payer à la plage et qui malheureusement n’existe plus , c’est  » au parasol , » la commune devrait appliquer une petite somme ( dans les années 80 c’était fixé à 2 dh) , aujourd’hui 5dh me parait raisonnable afin de couvrir les frais d’entretien de la plage et de mettre des poubelles , des toilettes et des douches !

  • Mehdi

    C’est quoi ce bordel??????

    Tout le monde se plein du Hirak, mais malheureusement lorsqu’on voit de tels actes mafieux devant les yeux de tous, qu’est ce que le monde vont penser??? La reponse est simple : Si ces mafieux agissent de sorte et que les autorités ne font rien c’est que le gars ou l’organisation qui fait ca à la main longue!!!! Et après on vient se poser la question pourquoi les marocains manifestent! C’est normal, le marocain en a marre, car le seul endroit ou on peut sortir nos enfants est devenu soit pollué soit envahi par des mafieux.

    Les plages appartiennent à l’état et chaque citoyen y à droit gratuitement. Même pas les 2 ou 5 DH de parasols pour les poubelles…. ils sont ou nos impôts qui servent justement à ca??? On est un des pays les plus taxés au monde!

    38% IGR
    20% TVA
    10% sur tous les prêts aux banques
    6% sur l’acquisition d’une maison
    10% valeur locative Taxe d’habitation
    10% valeur locative taxe communale
    + Les douanes

    Et avec tout ca, ni santé ni éducation ni routes et j’en passe….

    Dans pas longtemps il y aura une taxe sur combien d’air on respire chaque jour.

Suggestions d’articles

Sécurité routière: le nombre de morts sur nos routes en forte hausse

Sécurité routière: le nombre de morts sur nos routes en forte hausse.