La gendarmerie royale va renforcer la lutte antiterroriste au Maroc

bcij

La gendarmerie royale compte renforcer sa présence dans le domaine de la lutte antiterroriste affirme le quotidien Assabah. A cet effet, et après avoir suivi une formation en interne, des officiers marocains vont suivre des stages aux Etats-unis pour s’initier aux nouvelles méthodes de lutte contre les groupes terroristes.

Même si la gendarmerie est dotée d’un groupe de sécurité et d’intervention spécialisé dans ces opérations, les nouveaux stagiaires, issus de plusieurs corps, seront appelés à former des unités d’élite pour venir en aide aux unités antiterroristes du bureau central des investigations judiciaires (BCIJ).

En outre, certaines opérations requièrent une formation militaire spécifique. Par conséquent, les nouvelles unités seront appelées à diriger des opérations militaires pointues pour contrecarrer les plans des groupes terroristes.

H.L

Suggestions d’articles

Apologie de terrorisme: le procès des militants du PJD se poursuit au tribunal de Salé

Après avoir déjà condamné 7 personnes à des peines allant de 8 mois à trois ans de prison ferme pour apologie de terrorisme, la Cour d'appel de Salé a entamé le procès de trois militants du PJD.