Kénitra: Zakaria a été retrouvé en contrepartie de 50 dirhams

enfant
Zakaria, l’enfant de Kénitra qui avait fugué le 5 décembre « à cause de problèmes scolaires » et qui comptait immigrer clandestinement a finalement été retrouvé.
Joint par Le Site info, le père raconte que son fils a été retrouvé à la gare routière d’Oulad Ziyane à Casablanca. « J’étais en train de distribuer des photos de mon fils aux environs de la gare. A un certain moment, un homme m’a accosté, affirmant qu’il avait vu mon fils, et m’a demandé 50 dirhams pour me donner son emplacement », raconte-t-il. Quelques instants après, Zakaria et son ami apparaissent, en compagnie de l’homme en question qui, selon lui, les avait trouvés dans un cyber de la place.
« Mon fils a passé la première nuit à la gare d’Oulad Ziyane. En même temps, je suis sceptique au sujet de l’homme qui l’a facilement retrouvé après lui avoir donné ses 50 dirhams », confie le père. Il ajoute également que les deux enfants comptaient aller à Nador dans la nuit du 6 décembre afin d’immigrer clandestinement. « Je ne sais pas qui les soutient », se demande-t-il.
Rappel des faits. Zakaria avait quitté le 5 décembre la maison de ses parents à Kénitra. Il avait laissé une lettre avant de disparaître où il explique que sa décision est due à des problèmes scolaires qui l’auraient poussé à « songer à l’immigration clandestine ».
Noura Mounib

 

 

Suggestions d’articles

Pourquoi le roi Mohammed VI n’a pas reçu le Wydad?

Célèbre pour ses sorties médiatiques controversées mais dénuées de langue de bois, le journaliste marocain Mohamed Maghoudi est revenu sur la participation du Wydad de Casablanca à la Coupe du monde des clubs.