Droits de douane: les vêtements turcs seront plus chers au Maroc

lesiteinfo-61

Les prix de de marques d’habillement turques au Maroc comme LC Waikiki, Koton ou encore Defacto vont flamber considérablement.

Mohamed Boussaid, ministre de l’Economie et des Finances et Moulay Hafid Alami, ministre du commerce et de l’industrie ont, en effet, décidé d’augmenter les droits de douane sur l’importation des vêtements turcs. A en croire le journal Akhbar Al Yaoum, cette nouvelle mesure sera appliquée afin de protéger l’industrie textile nationale, lourdement impactée par les marques turques qui s’installent au Maroc. Elle sera, d’abord, appliquée pour 200 jours seulement, suspendant ainsi une partie de l’Accord de libre-échange signé entre le Maroc et la Turquie. Le journal ajoute également que le droit d’importation est rétabli à hauteur de 90% du taux fixé dans le cadre du droit commun.

C’est une victoire pour les «textiliens» marocains qui souffraient, selon eux, de concurrence déloyale. Les prix accessibles des marques turques, importées en exonération de droits de douane, ont, en effet, écrasé la production locale. D’après le HCP, 200.000 emplois ont été supprimés entre 2009 et 2013.

N.M.

 

 

Suggestions d’articles

Maroc-Espagne: l’incroyable technique des barons de la drogue

Maroc-Espagne - selon des données sécuritaires, ces petits bijoux aéronautiques ont subi de nombreuses modifications mécaniques et techniques.