Course-poursuite à Rabat: ce qui s’est réellement passé (Vidéo)

rabat

Après la diffusion d’une vidéo montrant des policiers armés poursuivant une voiture sur les rails du tram, une source de Le Site Info a confié que ces derniers n’ont pas utilisé leurs armes, comme véhiculé sur les réseaux sociaux.

Elle a souligné que le conducteur de la voiture, une Ford Fiesta, a refusé de se soumettre au contrôle des gendarmes dans un barrage entre Kénitra et Salé. Ces derniers ont communiqué à la police la marque de la voiture et son numéro d’immatriculation pour l’arrêter.

A Rabat, le mis en cause s’est obstiné, échappant encore une fois à la police au niveau d’un rond-point. Cette dernière a ainsi entamé une véritable course-poursuite et a dû sortir les armes pour arrêter la voiture. Mais il n’y a pas eu de tirs de sommation.

Pendant qu’il roulait sur les rails, le conducteur s’est finalement arrêté au niveau de Bab El Had, au centre-ville de Rabat qui connaît généralement une grande affluence.

La même source a confié que le mis en cause, d’après les premiers éléments de l’enquête, a des problèmes conjugaux, ce qui explique son état anormal.

K.Z.

Reportage: le circuit « très spécial » du poisson au Maroc

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Suggestions d’articles

Mondial 2018: Achille, le chat pronostiqueur, inspire les Marocains (VIDEOS)

Après la défaite du Maroc contre l'Iran, la Toile a retrouvé sa bonne humeur grâce à Achille, le chat blanc et sourd désigné pronostiqueur officiel du Mondial 2018.