Le chef d’œuvre d’Il Guercino quitte le Maroc pour l’Italie

MADONA-2-1

La toile du peintre italien Giovanni Francesco Barbieri, dit Il Guercino, volée en 2014 et retrouvée en février dernier au Maroc, sera remise samedi, à Casablanca aux responsables italiens, apprend-on vendredi de source informée.

L’œuvre datant du 17ème siècle et intitulée « Madona Saint Johan l’Evangéliste et Gregorius le magnifique » sera remise à l’ambassadeur d’Italie au Maroc.

La toile, d’une valeur inestimable, avait été retrouvée par les fins limiers de la police judiciaire de Hay Hassani de Casablanca chez trois individus alors qu’ils tentaient de la revendre à un amateur d’art pour la modique somme de 10 millions de dirhams. Certains experts, eux, évoquent un prix entre 5 et 6 millions d’euros.

Cette peinture, l’une des oeuvres maîtresses d’Il Guerchino, devra retrouver sa place au sein de l’église de Saint-Vincent de Modène, d’où elle avait été dérobée, et dans le giron du patrimoine artistique italien.

H.A.

 

 

Suggestions d’articles

Casablanca: ils volent une voiture après avoir agressé la conductrice

Les services de sûreté avaient reçu une plainte déposée par une dame contre trois inconnus.