Casablanca: pas de nouveaux bus à l’horizon 2019 pour les Bidaouis!

bus

Ce n’est pas demain la veille que les Bidaouis auront la chance de voir circuler des bus dignes de la capitale économique du Royaume! Les Casablancais seront encore contraints d’utiliser pour leurs déplacements urbains ces carcasses vétustes, sales  brinquebalantes et polluantes, pompeusement appelés autobus.
Ceci, malgré le fait que certains bus font partie de la flotte de sociétés dont les contrats avec la métropole ont expiré en 2009, mais qui circulent toujours en ville avec leur lot de défaillances, relève le quotidien Al Massae. Et le prétexte invoqué pour justifier leur éternelle mise en service est l’insuffisance en nombre de bus desservant les lignes casablancaises.
Le seul espoir des Casablancais pour leur réconciliation avec les moyens de transport commun, particulièrement concernant le volet des bus, repose sur le nouveau cahier de charges sur lequel sont en train de plancher le Conseil de la ville et Casa-Transport.
Qui vivra, verra! En attendant (Godot!), les Bidaouis sont obligés de prendre leur mal en patience, de faire contre mauvaise fortune bon coeur en se contentant, « bezzaz », de ces bus indignes d’une métropole comme Casablanca. Le contrat de la société Mdina Bus arrive à échéance en 2019.
Larbi Alaoui

Reportage: le circuit « très spécial » du poisson au Maroc

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Suggestions d’articles

Mondial 2018: Achille, le chat pronostiqueur, inspire les Marocains (VIDEOS)

Après la défaite du Maroc contre l'Iran, la Toile a retrouvé sa bonne humeur grâce à Achille, le chat blanc et sourd désigné pronostiqueur officiel du Mondial 2018.