Après avoir traité les homos d’ordures, Mustapha Ramid s’explique

Mustapha RamidMustapha Ramid

Le ministre des Droits de l’Homme, Mustapha Ramid, a fait une mise au point sur son emploi du vocable « aousakh » (saletés ou ordures) dont il a osé qualifier les homosexuels marocains.
Sur sa page Facebook, le ministre PJDiste, que certains confrères et autres internautes n’ont pas hésité à appeler « sinistre des Droits de l’Homme », a apporté son explication à l’utilisation dudit lexique.

Pour Mustapha Ramid, sa comparaison n’était pas destinée à des personnes mais concernait des « actes ». Il prend curieusement pour exemple les gens qui condamnent la peine de mort. « Ce ne sont pas les personnes ou les tribunaux qui sont visés, mais l’acte de barbarie qu’est la peine de mort », explique Ramid.

LIRE AUSSI: Des associations alertent sur les propos homophobes de Ramid (VIDEO)

Il persiste et signe: « l’homosexualité est un acte puni par la loi qui n’est pas accepté dans notre société ».

Dernière explication: « les personnes qui ont eu des réactions virulentes envers moi ne font pas la différence entre ce que dit un ministre sur l’homosexualité dans un pays comme le Maroc, et ce que pourrait dire un ministre sur la question dans un pays européen, chez nous l’homosexualité est considérée comme un crime, et chez d’autres c’est un droit garanti par la loi ». Tout est dit.

S.L.

Reportage: le circuit « très spécial » du poisson au Maroc

4 Comments

  1. Il fait qu’il démissionne ou soit limogé. Il ne pourra plus faire aucun déplacement à l’international sans se prendre en retour ses insultes. Il n’est plus crédible. L’homophobie tue, surtout au Maroc. Ce genre de propos encourage la haine et la violence envers des marocains qui ont autant le droit de vivre que Monsieur Ramid,
    indigne de sa fonction. Monsieur Ramid nuit à l’image du Maroc.

  2. les insultes sont très mal

  3. personnel il peut penser qu il aime m a i s comme un Ministre qui presente
    le ROYAUME donner des si mauvaises statements cest nul de nul
    LES DROITS DES HOMMESinclus toute sorte du Sexe il n y a aucune
    Exclusion sinon il doit quitter IMMEDIAT son poste

  4. C’est malheureux d’avoir une personne dans le gouvernement du bled avec un niveau intellectuel si bas et sans notions sur l’être humain et comment le Dieu l’a créer. Peut être il doit se renseigner auprès de son patron sur de tels sujets avant d’ouvrir sa bouche (si on peut l’appeler ainsi.)

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Suggestions d’articles

Affaire Amrabat: le médecin de la sélection répond à la polémique (VIDEO)

Dans une vidéo, le médecin de l'équipe nationale de football, Dr. Abderrazak Hifti a donné des nouvelles des Lions de l'Atlas et a fait une mise au point.