Après Najat Aatabou, Haj Younes dénonce le laisser-aller des élus (VIDEO)

najar-atabou-haj-youness

On se rappelle des vidéos postées par Najat Aatabou pour dénoncer le laisser-aller où croupit sa ville natale, Khémisset. A son tour, le compositeur et musicien, Haj Younes, a pointé du doigt les conditions alarmantes que subit le quartier casablancais, Ain Borja.

Pour cela, une vidéo postée par ses soins, sur sa page Facebook, dénonce l’amas de déchets des usines riveraines du quartier Ain Borja-Hay Mohammadi et les nuisances causées aux résidents. Mettant en cause le caïd de l’arrondissement en question dans la transformation du quartier résidentiel en immense décharge publique à ciel ouvert, Haj Younes lance un SOS afin de sauver les meubles avant que la situation sanitaire et environnementale ne soit irréversible.

« Son excellence le caïd a donné ses directives, en sa présence effective, de décharger des dizaines de camions pleins de déchets industriels, en défiant en cela tout le monde et transformant la zone en plus grande décharge publique de la métropole qui s’étend sur plusieurs centaines de mètres carrés », écrit notre artiste. Et d’ajouter que depuis déjà trois ans, ni plaintes des citoyens, ni leurs doléances, ni leur désir de dialogue citoyen n’ont réussi à convaincre l’agent d’autorité, que le musicien appelle « Saïd ».

« Cette situation nous épuise et nous alarme quand aux conséquences néfastes qui en découleront tôt ou tard. Jusqu’à quand durera notre calvaire? », conclut Haj Younes.

Larbi Alaoui

Suggestions d’articles

La fille de Najat Aâtabou a ébloui les internautes avec sa voix (VIDEO)

Une vraie complicité existe entre Samia Dikkouk et sa mère Najat.