Agadir: La terrible mésaventure d’une Britannique avec le tatouage au Henné

©DR©DR

Nombreux parmi les Marocains sont ceux qui ont vécu une mésaventure avec le Henné. Et nombreux sont ceux  aussi qui ont carrément qualifié cette pratique traditionnelle de très dangereuse pour la santé. Certains veulent même qu’un contrôle sanitaire soit appliqué au Henné. Mais cette fois-ci, la sonnette d’alarme a été tirée non pas par les Marocains mais par bien d’autres.

Au Royaume-Uni, même une campagne de sensibilisation a été lancée pour dissuader les touristes de se faire tatouer au henné. Plusieurs cas de graves brûlures ont été recensés ces derniers mois. Sophie, en est un parfait exemple

Jeune touriste britannique de 22 ans, Sophie a été victime d’une violente réaction allergique après s’être fait tatouer par un artisan de rue à Agadir.

Le produit utilisé aurait contenu un composant dont Sophie est allergique: de la Paraphénylènediamine. A présent, la jeune fille doit baigner son bras plusieurs fois dans la journée dans de l’iode et doit appliquer une crème à base de cortisone selon les conseils de son médecin

La fondation britannique de la peau, en collaboration avec la chanteuse Natasha Hamilton du groupe des Atomic Kitten a lancé une opération de communication pour sensibiliser les ressortissants sur les dangers que peut constituer le Henné.

Ousmane Thiam

tof

Suggestions d’articles

Violée, elle se fait inculper pour adultère à Dubaï

La modernité n'a aucun sens, si elle ne se reflète pas sur les mentalités et les lois. A Dubaï, c’est le monde à l’envers.