La « Cité Mohammed VI Tanger-tech » décryptée par Moulay Hafid Elalamy

©DR©DR
Le projet de la ville économiquement intégrée, « Cité Mohammed VI Tanger-tech », porté par la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, le Groupe chinois Haite et BMCE-Bank, illustre un exemple de partenariat, dont les effets dépasseront le cadre de la région pour bénéficier à l’ensemble du Royaume, a souligné le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy.

Dans une allocution devant le Roi Mohammed VI, à l’occasion de la cérémonie de présentation du projet « Cité Mohammed VI Tanger-tech », le ministre a souligné que la Chine, pays émergent devenu puissance industrielle puis financière, technologique et scientifique, a développé un savoir-faire incontestable en matière des villes industrielles et des smart-Cities.

Ces villes, a-t-il expliqué, ont été conçues en intégrant de façon harmonieuse les zones industrielles, commerciales, résidentielles, de services publics et de loisirs, tout en les dotant des technologies les plus évoluées et les plus adaptées aux exigences de la vie moderne.

M. Elalamy a tenu à rappeler que depuis la mise en oeuvre du Plan d’accélération industrielle, l’afflux des opérateurs chinois, qui ont implanté leurs usines au Maroc, n’a cessé de se confirmer.

Fort des acquis construits avec rigueur et détermination, le Royaume offre aux opérateurs industriels, une nouvelle base de production compétitive, a-t-il soutenu, ajoutant que ces industriels s’appuient sur cinq piliers, à savoir la stratégie africaine tracée par le Souverain, érigeant le Royaume en hub continental, la qualité des infrastructures nationales, l’efficacité des écosystèmes industriels marocains, la performance des ressources humaines nationales, renforcée par un système de formation adapté, et une ouverture sur l’économie globalisée.

(avec MAP)

Suggestions d’articles

Les images du lancement de la Cité Mohammed VI Tanger Tech (VIDEO)

VIDEO - Ce projet phare sera réalisé en trois phases et portera sur une superficie globale de 2.000 hectares.