Administration: le Maroc lance un portail national pour les réclamations (Chikaya)

chikaya

Le lancement officiel du Projet du Portail National des Réclamations « Chikaya » a eu lieu ce mardi. Ce projet cible les administrations et institutions publiques et tout organe exerçant une fonction du service public. « Le portail constitue un des mécanismes de lutte contre la corruption », a indiqué à Rabat, le Chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani.

Il oblige les différents départements ministériels à élaborer des rapports annuels regroupant des statistiques relatifs aux différentes réclamations, aux remarques et propositions des citoyens reçus ainsi qu’aux réponses accordées aux usagers et de les transmettre à l’autorité gouvernementale en charge de la Réforme de l’Administration et de la Fonction Publique pour l’élaboration d’un rapport annuel qui sera soumis au Chef du Gouvernement.

Le ministère de la Réforme de l’Administration et de la Fonction Publique a ainsi mis en place, en collaboration avec le ministère de l’Industrie, du Commerce, d’Investissement et de l’Economie Numérique, un dispositif intégré pour la réception des remarques et propositions des usagers, du suivi et du traitement de leurs réclamations. Il s’agit du site web institutionnel du Portail National des Plaintes « Chikaya.ma », de l’application mobile « Chikaya », et du Centre d’appel et d’Orientation Administrative sur le numéro « 3737 ».

Le portail fait l’objet des efforts déployés par le ministère visant à faciliter la procédure du dépôt des plaintes, et doter les administrations publiques d’un mécanisme unique et commun pour la gestion et le traitement des plaintes.

Il vise également à mettre en œuvre la transformation digitale de l’Administration, à renforcer l’utilisation de la Technologie de l’Information et de la Communication, et à simplifier les procédures d’accéder aux services en ligne. Il constituât également un levier pour le développement de l’administration électronique, notamment le dispositif « IDARATI », qui englobe le portail « emploi-public.ma », le portail « service-public.ma », le portail de géolocalisation des services publics « maps.service-public.ma », et le Centre d’Appel et d’Orientation Administrative.

Suggestions d’articles

La Toile en émoi après le décès de Hajar Eladlouni

En ces douloureuses circonstances, Le Site info, versions arabophone et francophone confondues, présente ses condoléances attristées à l'époux de notre défunte consoeur.