Meknès: Ce qui est prévu au FICAM 2018 (VIDEO)

FICAM

Mardi 6 mars s’est tenue la conférence de presse du Festival international de Cinéma d’Animation de Meknès, présenté par Widad Chraibi la Directrice du FICAM, Mohammed Bayoud Directeur artistique du FICAM et Alain Millot Directeur de l’Institut Français de Meknès.

Organisée par la Fondation Aïcha en partenariat avec l’Institut français de Meknès, la 17ème édition du FICAM se tiendra du 16 au 21 mars 2018, sous le Haut-Patronage du roi.

« Depuis 15 ans, nous avons mis en place, avec nos partenaires, tous les moyens nécessaires pour faire du FICAM un moment d’exception et un rendez-vous important de la scène internationale. Aujourd’hui, l’octroi par Sa Majesté le Roi Mohammed VI de son Haut-Patronage au Festival International de Cinéma d’Animation de Meknès est un honneur et un encouragement à redoubler d’efforts », a déclaré Mardochée Devico, Président de la Fondation Aïcha.

Chaque année, le FICAM enrichit sa programmation et capitalise sur les éditions précédentes pour intéresser un public plus large en lui proposant le meilleur du cinéma d’animation.

Cette 17ème édition rend hommage à la femme dans le cinéma d’animation. Le FICAM accueille ainsi un panel de prestigieuses personnalités féminines internationales : Céline Sciamma (France), Monique Renault (France / Pays-Bas), Nancy Florence Savard (Canada), Zineb Benjelloun (Maroc), Brenda Chapman (Etats-Unis), Katrin Rothe (Allemagne)…

Cette année encore, ce sont des projections inédites, des expositions, des ateliers de formation et rencontres qui attendent les festivaliers. Mais au-delà de la qualité de la programmation, ce qui fait la renommée du FICAM c’est la proximité entre les personnalités invitées et le public. Ainsi les festivaliers auront le privilège de rencontrer des sommités du cinéma d’animation international à l’instar de Carlos Saldanha (Etats-Unis), Sunao Katabuchi (Japon), Juan-Pablo Zaramella (Argentine), Arthur de Pins et Alexis Ducord (France), Antoon Krings et Arnaud Bourron (France), Rasmus A. Sivertsen (Norvège)…

Le volet formation du FICAM connaît un développement considérable. Le nombre des ateliers de formation a doublé cette année afin de permettre à un plus grand nombre d’étudiants marocains de profiter des connaissances et du savoir de professionnels renommés dans le domaine du cinéma d’animation.

Le FICAM a également pour vocation de mettre en lumière, de promouvoir et de récompenser les meilleurs projets à travers trois compétitions:

– Le Grand Prix Aïcha de l’Animation qui encourage l’émergence des jeunes talents et étudiants des écoles d’arts marocaines pour qu’ils puissent réaliser leur propre film d’animation.

– Le Long Compét’, une compétition internationale du meilleur long-métrage d’animation dont le grand prix est décerné par un jury junior.

– Le Court Compét, compétition mondiale qui vient souligner la grande diversité d’expression du court-métrage d’animation.

Le FICAM Maroc est une déclinaison de la programmation du FICAM à Meknès dans dix villes marocaines à travers le réseau de l’Institut français du Maroc. Meknès fait ainsi rayonner le film d’animation, dans sa richesse et sa diversité, sur le territoire national.

Reportage: le circuit « très spécial » du poisson au Maroc

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Suggestions d’articles

Une autre artiste arabe reçoit un message du roi Mohammed VI

Plusieurs artistes marocains et arabes ont exprimé leur bonheur suite au retour du roi Mohammed VI de Paris après le succès de son opération chirurgicale.