Islamisation: Jusqu’à quand ?

Idriss Azami El Idrissi, maire de Fès ©DRIdriss Azami El Idrissi, maire de Fès ©DR

noureddine Par Nourr Edine

Jusqu’à quand devra-t-on subir cette obstination à vouloir « islamiser » le pays qui, aux yeux de ces artisans de la vague daechienne, n’est pas assez musulman ?

Jusqu’à quand, en exploitant l’ignorance des droits d’une grande majorité, persiste-t-on à vouloir nous faire croire que nous perdons la foi véritable ?

Jusqu’à quand doit-on accepter qu’avec un cursus d’études islamiques, on s’octroie le droit de venir juger, condamner et désigner qui est le bon citoyen et qui ne l’est pas ? Au nom de quelles valeurs autre qu’humaines vient-on nous imposer une seule et unique manière de voir et de vivre ?
A l’exemple du Japon, nous savons protéger et préserver nos traditions et nos valeurs ancestrales mais au contraire de la 3°puissance mondiale, certains veulent que la morale surpasse le droit.
La tradition, messieurs, est une œuvre humaine et est aussi versatile qu’un bulletin météorologique. Elle ne gère que les éléments d’une communauté et dès qu’on dépasse les limites de cette communauté, elle devient nulle et non avenue. Vous êtes-vous posés la question « Pourquoi certains citoyens détestent manger les escargots alors que d’autres en raffolent  » ?
Ce qui reste inamovible et constant est le droit, rien que le droit, car il fait abstraction des traditions et s’applique à tous et à tout le territoire. Il est le garant de l’unité nationale comme il assure l’égalité de tous en devoirs, en droits et en libertés.
Colorer le droit avec les valeurs de l’Islam, c’est spolier son universalité pour le rendre ségrégationniste et discriminatoire. Vouloir ou faire semblant de ne lire que la première moitié de l’article 3 de la Constitution de 2011, c’est porter atteinte à toutes les autres confessions. Les Marocains ne sont pas tous musulmans, c’est une réalité incontournable, c’est une vérité historique et c’est une ambition culturelle.
Ne faites pas semblant de ne pas comprendre pourquoi le pays fonctionne sans ostentation. La foi, depuis toujours est sera personnelle et individuelle et pour peu qu’on médite l’esprit du Coran et du Hadith, seul Dieu juge ses sujets !
Si les convictions personnelles (foi ou absence de foi) règlent le désarroi de l’individu devant la complexité de l’univers, la loi et le droit règlent ses relations avec ses compatriotes et sa société. Quand certains interprètent la loi selon l’humeur de sa mosquée, de son église ou de sa synagogue, il exclut tous ceux qui ne font pas partie de sa confrérie. Vouloir interpréter le droit avec une ambition politique saine est raisonnable, voire normal mais le faire en pensant vouloir uniformiser les croyances pour les rendre conformes à sa propre vision, c’est, à la fois prétentieux, arrogant et maladroit.
« Nous sommes tous le fruit d’une gestation qui a duré neuf mois » et nul n’est plus Marocain qu’un autre ! Et Basta !

  • med

    Il devient de plus en plus clair que le parti islamo-conservateur n’est plus au stade de ce parti qui ne veut pas investir toutes les circonspections et la société ou tous les arcanes de l’Etat mais il est bien ce que les initiés prévoyaient un parti totalitaire qui veut dominer à l’instar de ses références idéologique téléchargées que sont les perceptions wahhabites et frères musulmans qui se sont érigés, sans message divin et sans droit, en juge des choix confessionnels, du comportement en société des citoyens et citoyennes. Ce qui va à l’encontre du texte puisque le jugement divin des croyants en matière de morale et d’observation de la religion est du ressort exclusif de Dieu au moment jugement dernier et non point de nos jours de la part d’un mufti, d’un cheikh ou du maire d’une ville. L’apartheid genre, existant dans le christianisme et le judaïsme, est la pratique violente d’un pays tribalo-esclavagiste du moyen orient aussi de groupes terroristes dans cet espace, la décision du maire de Fès n’est pas un acte à isoler c’est un test de ce qui nous attend de l’idéologie fossilisé de son parti, une fois un jour avoir conquis la majorité absolue parlementaire, la généralisation d‘un acte à tous les domaines de l’activités économique, administrative et de services dans la société et pourquoi pas lancer par la suite l’introduction de la Loi du Talion pratique des empires antiques romano-perse dont entre autres la punition par des coups de flagellation et l’imputation des membres. Ce qui reste encore de lumineux et de moderniste dans notre société devra s’insurger contre les ténèbres opaques où nous mène le parti qui vient de dépasser quatre mois à patiner dans la formation d’une majorité pour gouverner et qui permet à ses parlementaires de percevoir leurs émoluments tout en restant oisifs.

    • Ali Idrissi Kaitouni

      Ceux qui disent que le jugement divin des croyants en matière de morale et d’observation de la religion est du ressort exclusif se Dieu se trompent énormément ou feignent de se tromper. Le saint Coran dit » wa ça yara allaho 3amalakom wa rassouloho wal mouminine  » Donc les croyants sont impliqués en matière de jugement après DIEU ! Ce qui nous laisse comprendre que moi croyant (mou’mine) je peux constater que tel individu blasphème ou commet un péché. Sur ce il est de mon devoir de lui en faire la remarque impliquant le hadith prophétique reconnu de Sidna Mohamed  » Addi no annasihato » et donc conseiller ce blasphemateur de ne pas suivre la voie du mal (blasphème ). Juste le conseil sans usage d’une quelconque manière agressive ou obligatoire à son encontre. Deuxième hadith reconnu juste  » wa man yara minkom (al mouminine) mounkaran fal youghayiroh biyadihi wa in lam yastate3 fa bilisanihi wa in lam yastate3 fa bi qalbihi  » . Donc remarquez que l’mplication du croyant est effectivement reconnue dans la résolution des problèmes rencontrés dans le quotidien des mortels!!. Lorsqu’on parle du jugement dernier cela implique l’exclusivité de Dieu en matière de sanction ou de récompense divines envers les sujets de Dieu selon tous les faits ( bons et mauvais) durant toute sa vie, de sa naissance jusqu’à sa mort.

      • med

        A votre accoutumé vous étalez votre ignorance aussi bien du coran des Hadith et vous vous adoptez une logique renversée et la lecture de l’histoire à l’envers. Vous soumettez le présent, dans son immensité et son extrême diversifié sur tous les plans socio-économiques de recherches aussi de connaissance scientifique et de rapports entre les humains, aux conditions du passé socio-économique ayant prévalu dans l’ex péninsule arabique ou de ce qui avait existé dans l’ex empires arabo-musulman dit Kalifa alors que ni le massage ni Dieu n’ont désigné de khalifes ni de mode d’exercice du pouvoir. Le modèle qui fut choisi par des familles successives jusqu’aux Ottomans fut la copie arabisée depuis surtout les Omeyades de la gouvernance de l’ex empire antique perse. Vous devrez lire Sahih Al Boukhari qui deux siècles après la mort du messager au 8ème S avait pu recensé 600 mille Hadith, donc plus que les Sourates du Coran, et il n’en retenu qu’environ 2700 ! « Ce qui nous laisse comprendre que moi croyant (mou’mine) je peux constater que tel individu blasphème ou commet un péché …» : Votre affirmation signifie que vous imposez arbitrairement comme juge, suivant votre fanatisme affiché, pour déterminer la signification des catégories à contenu variable selon les époques aussi de juger de la croyance des autres alors vous n’avez rien à leur offrir contrairement au jugement divin qui mentionne le paradis au vertueux où est le vôtre ? et si ne sont pas à votre convenance vous allez dresser des bûchers. En plus les droits de l’homme universel, dont le Maroc est signataire, garantissent la libre conscience et de croyance aux humains. Un conseil allez chez les Talibans, s’ils vous acceptent, pour que vous soyez en conformité avec votre vision fossilisée de la société qui s’apparente au modèle de l’inquisition de l’Eglise du moyen-âge dont vous devrez lire l’histoire obscurantistes et de chasse auxdits hérétiques.

        • Ali Idrissi Kaitouni

          Il vous plaît apparemment de critiquer plus et d’apporter très peu une contribution positive et enrichissante du sujet . Votre blabla usuel ne convainct personne sauf vitre petite cervelle et celle de vos semblables . Si vous ne lisez pas le Coran abstenez-vous de dire des bêtises !

      • Nourr Edine

        Je vous fais simplement remarquer que c’est bizarre de ne retenir que les sourates et hadiths qui vous conforte dans votre point de vue. Man ra2a minkoum monkaran ne s’arrête pas au droit de faire la remarque au blasphémateur, il continue jusqu’à le faire en son coeur. Ce qui à mon avis nous évite de nous imposer comme moralisateur et c’est le sujet de l’article !

        • Ali Idrissi Kaitouni

          Addinô Annasihato est un hadith parfaitement reconnu comme d’ailleurs celui « Addino Al Mo3amalato », mais si vous n’acceptez pas de conseil dans un cadre parfaitement respectueux et rationnel cela vous regarde. Man ra2a minkom monkarane fal youghairoh wa in lam yastate3 fa bi lisanih wa in lam yastate3 fa bi qalbih. Merci.

          • Ali Idrissi Kaitouni

            La moralisation est la deuxieme tentative (al lissane).

  • saadrguig

    Ahlan Lhaj Nourreddine,

    Tu parles de sujets philosophiques, geopolitiques, spirituels avec une certitude deconcertante … sans jamais utiliser de « je pense  » ou  » à mon avis » !

    Finalement tu es à l’image de ces imposteurs, intellectuels faussaires qui n’ont rien à voir avec les vrais penseur ceux qui ont l’humilité d’exprimer tous leurs doutes même sur leurs propres opinions.

    C’est toute fois marrant de voir quelqu’un qui écrit tout le temps sur le maroc poster des article avec une photo à Paris derrière la Tour Effeil !

    Eh ba Bravo monsieur je met un chapeau de revolutionaire — tes articles me font bien marrer – bonne continuation !

    • Ismaël

      Je suis d’accord avec vous, les deux extrêmes sont certains de posséder la vérité. Quant à la photo je ne suis pas d’accord avec vous, une seule photo ne reflète en rien, son identité, ce qu’il pense être et ce qu’il est ! Concentrons-nous sur le texte.

    • Nourr Edine

      Oserai-je, avec cette citoyenneté qui nous est commune, vous traiter d’imposteur et d’intellectuels faussaires sans vous apporter la preuve de mes prétentions ? Je ne ferai que cette remarque sur la Tour Eiffel, en arrière plan et qui, selon vous, aller à Paris ou ailleurs, nous enlève le droit d’être citoyen. Vous vous dénoncez sans que j’ai besoin à le faire et vous me voyez nacré de ne pas avoir su vous plaire. Je vous promets que je ferai une photo devant Jamaa Essouna, si c’est cela qui dérange ce que vous n’avez pas faux ou minable.
      Dois-je vous rappeler, sans faire mal, à votre assurance, que c’est mon droit d’exprimer à ma manière ce qui me semble préjudiciable au vivre ensemble ?

  • Hassane Ouhmid

    Vouloir descendre l’Islam n’est pas un acte de bravoure à l’heure où rien que le fait de dire qu’on est musulman et en lui-même un acte de bravoure ! C’est juste surfer sur la vague ! Mais seuls les simples d’esprit ont cette audace de notre temps ! Alors bravo « Simplet » !

    • Nourr Edine

      qui cherche à descendre l’Islam, ceux qui l’utilise pour nous imposer leur interprétation ou ceux qui veulent le laisser à la place qui lui convient: le coeur des hommes ?

  • medyl

    fils de pute de journaliste va chez tes frères en Israel!

    • Olivier Mine

      Qelle classe !

    • Nourr Edine

      Voilà, le vrai et bon musulman ! vulgaire et insolent.

  • Siham Siham

    Je partage chaque phrase, chaque mot de cet article ! les croyants acharnés sont en général faibles et souffrent du syndrome de l’homme sans guide , ils ne peuvent s’imaginer vivre sans dieu , mais surtout sans prophète ( pour les musulmans) ! Heureusement au Maroc beaucoup ont la foi et la garde au fond d’eux sans faire chier le monde comme c’est le cas en IRAN ou en Arabie saoudite.

  • Momo

    Ce genre de discours ne plait pas à certain! la vérité est dure à assumer. continuez à les mettre devant leur réalité et éclairer les autres! dès que vous touchez du doigt leur mensonge …. vous devenez allié d’Israël ???? des malades……. et si vous avez besoin de notre aide….pour mettre leur nez dans leur puanteur… n’hésitez pas! Le Maroc est bien sans qu’ils nous pompent l’air!

  • bouchareb

    cessez votre nulle polemique.nous sommes des musulmans grandiset eduqués t dans le milieu familial musulman et personne ne pourra jamais nous imposer son idéologie de quelque nature que ce soit.

  • Abouyassine

    Les sociétés humaines sont régies selon des règles qui sont normalement, l’émanation d’un consensus, d’une convergence sur un fond commun de valeurs sur lesquelles, grossi modo, la majorité de la collectivité concernée est d’accord. C’est un credo à défaut duquel, la majorité va devoir accepter un substrat de valeur dans lquel elle ne se reconnaît pas. Osr le Maroc, à n’en pas douter, se reconnait globalent dans le système de valeurs apportees par l’islam, dans lequel il se sent bien en harmonie avec lui-même. Soutenir une toute logique, au nom d’un quelconque droit soi-même disant universel alors qu’il n’est que le reflet de l’evolution de sociétés qui ont completement rompu avec toute norme proc

  • Dude

    Juste merci

Suggestions d’articles

Drame de Essaouira: Une délégation officielle au chevet des blessés

Sur Hautes Instructions du roi Mohammed VI, une délégation officielle conduite par le wali de la région de Marrakech-Safi, Abdelfettah Lebjioui, a été dépêchée dimanche.